Jean-Pierre Gorin

réalisateur français

Jean-Pierre Gorin, né le à Paris[1], est un réalisateur de cinéma français. Il est connu pour son travail avec Jean-Luc Godard au sein du Groupe Dziga Vertov.

Jean-Pierre Gorin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (77 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

BiographieModifier

Jean-Pierre Gorin a été étudiant de Louis Althusser, Michel Foucault et Jacques Lacan[1]. Entre 1965 et 1968, il travaille au journal Le Monde, plus particulièrement à la création du supplément littéraire Le Monde des Livres[1].

Il rencontre Jean-Luc Godard en 1967 et le conseille pour La Chinoise, en l'introduisant dans le milieu maoïste français[1],[2],[3].

Il travaille ensuite avec Godard pour le Groupe Dziga Vertov[1]. Il collabore notamment avec Godard sur le montage de Vent d'Est[4].

À l'automne 1972, il ambitionne de tourner son propre film, L’Ailleurs immédiat. Le film reste inachevé ; c'est à ce moment-là que Godard et Gorin se brouillent définitivement[1],[5].

Gorin quitte la France en 1975 pour aller enseigner à l'université de Californie à San Diego sur l'invitation du peintre Manny Farber[1],[6].

En 2004, le festival International du film Entrevues à Belfort lui consacre une rétrospective.

FilmographieModifier

Groupe Dziga VertovModifier

Sous son nomModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g (en) Erik Ulman, « Jean-Pierre Gorin », Senses of Cinema, no 24,‎ (lire en ligne, consulté le 25 décembre 2011).
  2. de Baecque 2011, p. 353
  3. de Baecque 2011, p. 378
  4. Daniel Cohn-Bendit, « Mon ami Godard », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 26 décembre 2011).
  5. de Baecque 2011, p. 512-513
  6. Raphael Sorin, « 68, année euphorique », Lettres ouvertes, Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 26 décembre 2011).

Liens externesModifier