Ouvrir le menu principal

Jean-Michel Baron

pilote français de motocross et d'enduro
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baron.
Jean-Michel Baron
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
Nationalité
Activité
Pilote de motoVoir et modifier les données sur Wikidata

Jean-Michel Baron, né le à Saint-Jean-d'Angély (Charente-Maritime) et mort le , est un pilote français de motocross et d'enduro.

BiographieModifier

Jean-Michel Baron commence sa carrière en 1970 au Moto club angérien de Saint-Jean-d'Angély, club gestionnaire du circuit du Puy de Poursay sur lequel se dispute régulièrement le Grand Prix de France des Championnats du monde de motocross. Après avoir décroché des titres de champion de Ligue junior, il change de club pour le Moto club de Cognac, où il devient vice-champion de France en 1979, puis champion de France en 1980[1].

Cette année-là, Jean-Michel Baron devient le premier et le seul pilote Champion de France de motocross sur une moto de marque Portal.

Accompagné par son ami Gilles Lalay, il participe à son premier Rallye Paris-Dakar sur Honda en 1985 et termine difficilement à la 20e place en remportant quatre spéciales. Durant cette épreuve, il s'était aussi déboîté une épaule et brûlé une jambe avec son pot d'échappement. L'année suivante, trois jours avant l'Accident aérien du rallye Dakar 1986 qui coûta la vie à Thierry Sabine et à Daniel Balavoine, Jean-Michel Baron est gravement blessé le en passant dans un trou d'une route goudronnée sur un parcours de liaison pour rejoindre Zinder au Niger lors de la 10e étape à la sortie du Ténéré. Il reste dans un état végétatif durant plus de vingt-quatre ans à son domicile de Fontaine-Chalendray, en Charente-Maritime, avant de mourir à l'hôpital de Cognac, le [2],[3].

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier