Ouvrir le menu principal

Jean-Marc Nollet

politicien belge
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nollet.

Jean-Marc Nollet
Illustration.
Jean-Marc Nollet lors des voeux 2019 d'Ecolo
Fonctions
Coprésident d'Ecolo
En fonction depuis le
(1 an et 22 jours)
Prédécesseur Patrick Dupriez
Vice-Président du Gouvernement wallon
Ministre du Développement durable et de la Fonction publique

(5 ans et 5 jours)
Ministre-président Rudy Demotte
Gouvernement Demotte II
Prédécesseur Philippe Courard (Fonction publique)
Successeur Christophe Lacroix (Fonction publique)
Vice-Président du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Ministre de la fonction publique, de la recherche scientifique et des infrastructures d'accueil de la petite enfance

(5 ans et 5 jours)
Ministre-président Rudy Demotte
Gouvernement Demotte II
Prédécesseur Michel Daerden (Fonction publique)
Marie-Dominique Simonet (Recherche scientifique)
Catherine Fonck (Enfance)
Successeur André Flahaut (Fonction publique)
Jean-Claude Marcourt (Recherche)
Joëlle Milquet (Petite enfance)
Ministre francophone de l’Enfance, chargé de l’Enseignement fondamental, de l’Accueil et des missions confiées à l’O.N.E.

(5 ans et 4 jours)
Ministre-président Hervé Hasquin
Gouvernement Hasquin
Prédécesseur Laurette Onkelinx (Enfance, Enseignement)
Biographie
Date de naissance (49 ans)
Lieu de naissance Mouscron, Hainaut
(Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique Ecolo

Jean-Marc Nollet, né le à Mouscron, est un homme politique belge écologiste. Il a été ministre régional wallon et ministre au sein du gouvernement de la Communauté française. Il est coprésident du parti aux côtés de Rajae Maouane depuis le 15 septembre 2019.

BiographieModifier

FormationModifier

Jean-Marc Nollet est licencié en sciences politiques en 1992 de l’UCL. Il fut président de la Fédération des Étudiants Francophones (FEF) en 1990-91.

Parcours politiqueModifier

De 1994 à 1999, il est secrétaire politique du groupe Ecolo au Parlement de la Communauté française de Belgique. De 1995 à 1999, il est vice-président du conseil d'administration de la RTBF. De 1999 à 2004, il est Ministre de l'Enfance et chef de file Ecolo dans le gouvernement Hasquin. Il est alors l'un des plus jeunes ministres de l'histoire belge, et orchestre la mise en application du premier Plan Cigogne visant à ouvrir 10 000 places dans les crèches et les milieux d'accueil.

De 2004 à 2009, il est député fédéral hennuyer à la Chambre des représentants de Belgique et chef du groupe Ecolo-Groen à partir de 2006. De 2009 à 2014, Jean-Marc Nollet est vice-président et ministre du développement durable, de l'énergie, du logement, de l'immobilier, de la fonction publique, de la recherche scientifique, des infrastructures et de l'alliance emploi-environnement[1] au Gouvernement de la Région wallonne et vice-président et ministre de la petite enfance, de la fonction publique, de la recherche scientifique, de la gestion immobilière et des bâtiments scolaires au Gouvernement de la Communauté française.

Aux élections législatives du , alors tête de liste Ecolo à la Chambre dans la province de Hainaut, il est réélu député fédéral. Le , il est réélu député fédéral.

Le , il devient Ministre et Vice-Président des Gouvernements de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Wallonie, jusqu'en 2014.

En avril 2018, il est convoqué par l'Assemblée nationale française pour partager son expertise sur le nucléaire[2]. À la suite de la démission de Patrick Dupriez, il est élu coprésident d'Ecolo, en tandem avec Zakia Khattabi, le [3].

En août 2019, il présente sa candidature à la co-présidence d'Ecolo avec Rajae Maouane. Lors de l'assemblée générale du parti à Namur le 15 septembre 2019, le duo récolte 92 % des suffrages[4].

OuvragesModifier

  • Jean-Marc Nollet, Le Green deal : Proposition pour une sortie de crises, Le Cri Édition et Étopia, , 153 p. (ISBN 978-2-87106-494-7).
  • Jean-Marc Nollet, Julien Vandeburie et Jean-Luc Bastin, Terre, mer, soleil : 10 mensonges des nucléaristes et 3 scénarios verts pour quitter l’énergie nucléaire en 2025 & fossile en 2050, Namur, Édition Étopia, , 125 p. (ISBN 978-2-930558-19-6, lire en ligne [PDF]).

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Marc Nollet, "Ce qui, pour les verts, est capital", sur le capitalisme vert (Politique, revue de débats, Bruxelles, no 63, février 2010)
  2. Christian Carpentier, Jean-Marc Nollet va être entendu en commission d’enquête à Paris: l’Assemblée nationale française l’a convoqué!, www.sube, 14 avril 2018 (consulté le 3 mai 2018)
  3. « Ecolo: Jean-Marc Nollet succède à Patrick Dupriez à la co-présidence avec 93% des voix », sur La Libre.be, (consulté le 9 novembre 2018).
  4. « Jean-Marc Nollet et Rajae Maouane élus à la coprésidence d’Ecolo avec 92% des suffrages », sur Le Soir, (consulté le 21 septembre 2019)

Liens externesModifier