Jean-Louis Prat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (79 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Jean-Louis Prat, né le 24 décembre 1940[1] à Issoire, est un commissaire d'exposition qui fut directeur de la Fondation Maeght de 1969 à 2004[2]. Il est depuis 2005 commissaire d'exposition indépendant[3].

BiographieModifier

Jean-Louis Prat débute en tant que commissaire-priseur chez Maurice Rheims[2]. En 1969, Aimé Maeght le nomme directeur artistique de la Fondation Maeght[2]. Jouissant d'une « liberté totale »[2], il organisa pendant 35 ans un grand nombre d'expositions. Saluées dans le monde entier, ces expositions contribuèrent au rayonnement international de la Fondation Maeght. Prat est également l'initiateur de la bibliothèque de la Fondation Maeght qui comporte plus de 20 000 ouvrages[2].

En 2004, il quitte la direction de la Fondation Maeght à la suite de « divergences de goût » avec les héritiers Maeght[2]. Dans l'Express Paola Genone rappelle que, bien qu'étant une figure majeure de la Fondation Maeght et du monde artistique en général, Prat n'est jamais cité « ni comme créateur de la bibliothèque ni dans le livre sur l'histoire de la Fondation Maeght »[2].

Depuis 2005, Jean-Louis Prat est commissaire d'exposition indépendant[3]. En 2010, il a organisé Nicolas de Staël, 1945-1955 à la Fondation Gianadda en Suisse (18 juin – 21 novembre 2010) et Miró. Les couleurs de la poésie au Museum Frieder Burda à Baden-Baden en Allemagne (2 juillet - 14 novembre 2010)[3].

Commissariat d'expositionsModifier

Fondation MaeghtModifier

Autres institutionsModifier

  • Fondation Pierre Gianadda, à Martigny en Suisse : expositions Pierre Bonnard, 1999, Nicolas de Staël, 1945-1955 (18 juin – 21 novembre 2010), ou Van Gogh, Picasso, Kandinsky...Collection Merzbacher - le mythe de la couleur (29 juin au 25 novembre 2012), Picasso L'Œuvre ultime, 2016.
  • Museum Frieder Burda à Baden-Baden en Allemagne, exposition Miró. Les couleurs de la poésie au (2 juillet - 14 novembre 2010)
  • FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand : Un corps inattendu, Carte blanche à Jean-Louis Prat (2 avril - 26 juin 2011).
  • Musée Thyssen-Bornemisza de Madrid : rétrospective Chagall (2012).
  • Château de Chambord, rétrospective Rebeyrolle (12 juin - 23 septembre 2012)
  • Espace Rebeyrolle : exposition Ernest Pignon-Ernest (22 juin - 30 novembre 2014
  • Albertina de Vienne, rétrospective Joan Miro - Entre terre et ciel (12 septembre 2014 au 11 janvier 2015)
  • Forum Grimaldi à Monaco :1905-1930, De Chagall à Malévitch, la révolution des avant-gardes ( 2015, à partir du 12 juillet)
  • Centre d'Art du Doyenné à Brioude (Haute Loire). Exposition Chagall - Du coq à l’âne Juillet - octobre 2018
  • Centre d'Art du Doyenné à Brioude (Haute Loire). Exposition Miró - Les chemins de la poésie. Juin - octobre 2019
  • Centre d'Art du Doyenné à Brioude (Haute Loire). Nicolas de Staël : Ruptures et tradition. A venir: 26 Juin - 11 octobre 2020 :

CitationsModifier

  • « Une véritable exposition est une composition[3]. »
  • « Aimé Maeght était un homme fascinant qui s'était bâti tout seul. Fils d'un employé des chemins de fer, il avait d'abord été lithographe, puis avait étudié aux Beaux-Arts, à Nîmes, et ouvert une imprimerie, à Paris. Jamais je n'ai connu quelqu'un ayant une telle ouverture d'esprit. Il pouvait s'entendre avec des gens aux antipodes comme Chagall, issu d'une culture judéo-russe, et Miró, venant d'un milieu catholique espagnol traditionnel. Aimé Maeght avait compris que ce qui distinguait les artistes du XXe siècle de ceux du passé, c'était leur façon de s'exprimer avec une sincérité et une liberté extrêmes. Pour la première fois, ils parlaient d'eux-mêmes[2]. »

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier