Ouvrir le menu principal
Jean-Jacques Launier
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean-Jacques Launier, lors de l'inauguration d'Art ludique - Le Musée, le 14 novembre 2013
Naissance
Alger, Algérie.
Nationalité française
Profession
Directeur artistique
Activité principale
Autres activités
Président de la Commission du Fonds d'aide au jeu vidéo du CNC

Jean-Jacques Launier, né le à Alger, est une personnalité française de l’art, écrivain et fondateur d’Art ludique – Le Musée dont il est le président. Il devient également président de la commission du Fonds d'aide au jeu vidéo du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) en 2014 pour un mandat de deux ans.

Sommaire

BiographieModifier

Jean-Jacques Launier a fait des études de dessins à l’École supérieure des arts Modernes de Paris dans les années 1980[1], avant de devenir directeur artistique[2] dans la publicité pour lesquelles il conçoit des films et dessine des story-boards. Il conçoit ensuite des campagnes et affiches françaises de films[3] de Wim Wenders, Stephen Frears, Quentin Tarantino.

Passionné par la Figuration narrative[4], il crée en 2003, avec son épouse Diane, sur l’Île Saint-Louis à Paris, la galerie Arludik[5], spécialisée dans les dessins originaux issus de la bande dessinée, du jeu vidéo, des mangas, du film d’animation et du cinéma[6].

En 2005, il organise avec Diane Launier, au musée de la Monnaie[2] de Paris, l’exposition Miyazaki-Moebius qui réunit plus de 110 000 visiteurs en trois mois[7], puis des expositions en France notamment sur l’art de l’Âge de Glace à Annecy, ainsi que l’art du Seigneur des Anneaux à La Baule-Escoublac[8],[2]. Il a également écrit un roman, La Mémoire de l’âme[9], dont chaque page est illustrée d’un dessin de Moebius (éditions Anne Carrière-Stardom, 2001)[10]. Il est aussi avec Jean-Samuel Kriegk[11] le co-auteur du livre Art ludique[12] (Éditions Sonatine, 2011), et a réalisé un documentaire intitulé Derrière le masque des super-héros[13], où intervient notamment Stan Lee[14].

En 2013, il fonde et préside Art ludique – Le Musée[15], à Paris, musée consacré à l’Entertainment[16], inauguré en novembre avec l’exposition « Pixar 25 ans d’animations »[17], et qui accueille en mars 2014 l’exposition « L’Art des Super-Héros Marvel[18] », dont il est également commissaire. La même année, il participe à la création du "Disney Art Challenge"[19], concours destiné à l'ensemble des écoles d'animation françaises, offrant des bourses d'études aux étudiants lauréats. Il en est depuis membre du jury, sous la présidence de John Lasseter[20].

En avril 2014, Jean-Jacques Launier est nommé pour deux ans à la tête de la commission du Fonds d'aide au jeu vidéo du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée par la directrice de l’institution, Frédérique Bredin[21].

En 2015, Jean-Jacques Launier a été le commissaire de l'exposition « Aardman, l'Art qui prend forme » [22] puis de « L'Art dans le Jeu vidéo : l'Inspiration française » [2][3], toutes deux présentées successivement à Art ludique - Le Musée.

Il est également en mars 2016 commissaire de l’exposition « L’Art du studio Blue Sky »[23],[24],[25], conçue par l’équipe d’Art ludique-Le Musée en étroite collaboration avec les artistes et réalisateurs du studio.

En janvier 2016, Jean-Jacques Launier est nommé au grade de Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par arrêté du 10 février 2016[26].

Il est commissaire de l'exposition « L'Art des studios d'animation Walt Disney - Le Mouvement par nature » [27],[28],[29] qui a débuté le 14 octobre 2016, conçue et écrite par l’équipe du Musée Art ludique en collaboration avec la Walt Disney Animation Research Library[30].

Depuis le 31 mars 2017, Jean-Jacques Launier est commissaire de l'exposition « L'Art de DC : l'Aube des Super-Héros » [31],[32] en collaboration avec DC Entertainment et avec la participation de Warner Bros Consumer Products.

Il est le commissaire de l’exposition « L'épopée artistique de la trilogie Dragons »[33]'[34] qui a lieu à partir du 31 janvier 2019, en collaboration avec le studio DreamWorks Animation et Universal Pictures International France.

L'art ludiqueModifier

Avec le livre Art ludique[35], qu'il coécrit en 2011 avec Jean-Samuel Kriegk, Jean-Jacques Launier se pose comme l'un des principaux théoriciens d'un courant qu'il dépeint comme "un mouvement d'art contemporain issu de différentes formes de divertissement". Avec l'art ludique, Jean-Jacques Launier souhaite mettre en valeur des œuvres d’art issues de l’Entertainment[36], soit la bande dessinée, le jeu vidéo, le cinéma ou le manga, longtemps jugées indignes car associées au monde de l’enfance ou de l’adolescence et envisagées essentiellement sous un aspect économique[37] et partant incompatible avec la portée artistique[38]. En fondant le musée Art Ludique en 2013, Jean-Jacques Launier a pour aspiration de rendre ses lettres de noblesse aux arts contemporains que sont la bande dessinée, le jeu vidéo et l’animation[39].

Jean-Jacques Launier estime ainsi que « l’idée originelle de l’art ludique réside dans le fait que la genèse commune de chaque film, album de bande dessinée ou jeu vidéo est toujours le dessin »[40]. Le mouvement ainsi dépeint rassemble les œuvres de créateurs qui ont marqué l’imaginaire collectif et influencé la culture du XXe et du XXIe siècle, d’Hergé à Stan Lee en passant par Hayao Miyazaki[41]. Dans cet ouvrage, les auteurs définissent trois bassins culturels, où s'est développé l'art ludique : l’Europe Francophone, le Japon et les États-Unis. C’est en effet dans ces trois zones que s’est d’abord développée la Bande Dessinée (les mangas japonais, les comic-books américains, emmenés par Marvel et DC, et la bande dessinée franco-belge, avec Morris ou Peyo), mais aussi le cinéma (le théâtre optique et le cinématographe sont nés en France) et les jeux vidéo (Ubisoft en France, Atari aux États-Unis, ou Nintendo au Japon). Aujourd’hui toutefois, l’Art ludique s’internationalise toujours davantage, grâce notamment à l’émergence de studios internationaux et à la mondialisation des échanges artistiques[42].

Le président de l'université d'Avignon et sociologue de la culture, Emmanuel Éthis, évoque à plusieurs reprises, sur son "socioBlog"[43], l'Art ludique et le musée qui lui est consacré, définissant le courant comme "un art qui parcourt les réseaux symboliques par lesquels notre conscience s'autonomise graduellement[44]".

ŒuvresModifier

  • La Mémoire de l’âme, Éditions Anne Carrière-Stardom, 2001
  • Art ludique, Éditions Sonatine, 2011 (avec Jean-Samuel Kriegk)
  • Derrière Le masque des super-héros, Documentaire vidéo de 52 minutes
  • Pixar, 25 ans d'animation, catalogue de l'exposition, Éditions Art ludique - Le Musée; 2013 : Avant-propos
  • L’art des Super-héros Marvel, catalogue de l’exposition, Éditions Art ludique – Le Musée; 2014
  • Dessins du Studio Ghibli, les secrets du layout pour mieux comprendre l'animation de Takahata et Miyazaki, catalogue de l'exposition, Éditions Art ludique - Le Musée; 2014 : Avant-propos
  • Aardman, l’Art qui prend forme, catalogue de l'exposition, Éditions Art ludique - Le Musée; 2015 : Avant-propos
  • L’Art dans le Jeu vidéo – l’inspiration française, catalogue de l'exposition, Éditions Art ludique - Le Musée; 2015 : Avant-propos
  • L’Art de Blue Sky Studios, catalogue de l'exposition, Éditions Art ludique - Le Musée; 2016 : Avant-propos
  • L'Art des Studios d'animation Walt Disney - Le Mouvement par nature, catalogue de l'exposition, Éditions Art ludique - Le Musée; 2016 : Avant-propos
  • L'Art de DC : l'Aube des Super-Héros, catalogue de l'exposition, Éditions Art ludique - Le Musée; 2017 : Avant-propos

Notes et référencesModifier

  1. Pixar, vingt-cinq ans d'animations, Télérama
  2. a b et c Rencontre avec la galerie Arludik, Art of gaming
  3. Interview de Jean-Jacques Launier, Pixar Planet
  4. Musée Art ludique, Massivv
  5. « GALERIE ARLUDIK », sur www.arludik.com (consulté le 14 février 2017)
  6. Le 17/20 numérique, France Info
  7. Miyazaki-Moebius, une exposition de rêve, Dvdfr
  8. La Baule ouvre s chapelle aux dragons et créatures de John Howe, La Baule, ma ville
  9. [1], La mémoire de l'âme
  10. La mémoire de l'âme, Bedetheque
  11. « Jean-Samuel Kriegk », sur Le Huffington Post (consulté le 14 février 2017)
  12. Existe-t-il vraiment un art ludique ?, Blog Le Monde
  13. Derrière le masque des super héros, Comic Systems
  14. Stan Lee nous dit ce qu'il y a "Derrière le Masque des Super-héros"..., Allociné
  15. « Les Echos », sur lesechos.fr,
  16. Launier, Arte
  17. Art ludique, un musée d'un nouveau genre, Gala
  18. « Art ludique - Le Musée - EXPOSITION », sur www.artludique.com (consulté le 14 février 2017)
  19. « Art Challenge - Page - Homepage - Fr », Disney Movies FR,‎ (lire en ligne, consulté le 14 février 2017)
  20. Disney Art Challenge, MCETV
  21. Nouvelle commission, AFJV
  22. « Une exposition, un film: les studios de Wallace et Gromit à l'honneur en France » (consulté le 4 mai 2015)
  23. « Les créateurs de « L’Âge de glace » en interview au musée Art ludique », sur madmoiZelle.com (consulté le 6 avril 2016)
  24. « "L'Âge de glace", "Rio"... au musée Art ludique à Paris », sur RTL.fr (consulté le 6 avril 2016)
  25. Phalène de La Valette, Essia Lakhoua, « Expo Blue Sky : tout l'art des studios de L'Âge de glace », sur Le Point (consulté le 6 avril 2016)
  26. « Nomination dans l'ordre des Arts et des Lettres janvier 2016 - Ministère de la Culture et de la Communication », sur www.culturecommunication.gouv.fr (consulté le 6 avril 2016)
  27. « Exposition : l'histoire de Disney, magique ! », sur Le Parisien
  28. « Les studios Disney dévoilent leurs perles rares au musée Art ludique », sur 20 minutes
  29. « En images : le mouvement chez Disney à l'honneur au musée Art ludique », sur Telerama
  30. (en) « Here’s What it’s Like to Visit the Disney Animation Research Library | Nerdist », Nerdist,‎ (lire en ligne, consulté le 14 février 2017)
  31. « A Paris, Batman et Wonder Woman dévoilent leurs trésors », sur Telerama,
  32. « Batman et Superman montrent leurs muscles au musée Art ludique », sur Le Point,
  33. « “Dragons” : une exposition parisienne raconte les coulisses de cette grande saga créative », sur Télérama.fr (consulté le 5 avril 2019)
  34. « [Exposition] Dragons s’expose avec le musée Art Ludique hors les murs », sur Culturellement Vôtre, (consulté le 5 avril 2019)
  35. « Art ludique », co-écrit par Jean-Jacques Launier, publié en 2011 aux Éditions Sonatine
  36. Montrer au public que ce qu'il aime c'est de l'art, TF1
  37. Article, Écran Large
  38. L'art ludique a la côte, Le JDD
  39. « Jean-Jacques Launier : « Il faut rendre ses lettres de noblesse à l’art ludique » | CNC », sur www.cnc.fr (consulté le 5 avril 2019)
  40. Bande dessinée Art ludique, Actuabd
  41. L'art ludique, L'Express
  42. « Art ludique », co-écrit par Jean-Jacques Launier, publié en 2011 aux Éditions Sonatines
  43. « le socioBlog d'emmanuel ethis >> un making-of du spectateur », sur ethis-e.blogspot.com (consulté le 14 février 2017)
  44. Mon voyage de Chihiro, Ethis