Ouvrir le menu principal
Jean-Georges Lossier
Jean-Georges Lossier 2003.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
ThônexVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Jean-Georges Lossier, né le 1er septembre 1911 à Genève et mort le 3 mai 2004 à Thônex (Genève), est un poète, critique littéraire et sociologue suisse.

BiographieModifier

Petit-fils de Louis Lossier, directeur de l'École d'horlogerie de Besançon et fils de Louis Lossier, horloger-régleur chez Vacheron Constantin, Jean-Georges Lossier naît dans la vieille ville de Genève. Après avoir obtenu sa maturité, il étudie la sociologie à l'Université de Genève jusqu'en 1937 où il conclut, sous la direction de G.-L. Duprat, une thèse de doctorat sur Proudhon, après avoir suivi, à la fin des années 1920, une formation de compositeur auprès de Joseph Lauber.

Dès le début des années 1930, il abandonne la composition pour se tourner vers la poésie. Pendant plusieurs décennies il écrit également des critiques littéraires pour des journaux et des revues ainsi que pour la Radio suisse romande. Il a notamment tenu une chronique de poésie dans le Journal de Genève, de 1961 à 1976.

Toute sa vie il travaille au sein du Comité international de la Croix-Rouge où, entre 1950 et 1976, il est rédacteur en chef de la Revue Internationale de la Croix-Rouge. Après son habilitation en 1948, il est, en plus, chargé de cours entre 1949 et 1955 à l'Université de Genève dans le domaine de la sociologie.

En 1939 paraît à Paris son premier recueil de poèmes, Saison de l’espoir. Cinq autres le suivent à un rythme plus ou moins régulier : en 1995, ils sont regroupés et publiés sous le titre Poésie complète 1939-1994.

Jean-Georges Lossier meurt à l'âge de 92 ans dans sa ville natale.

PublicationsModifier

PoésieModifier

  • Saisons de l’espoir, Paris, Corréa, 1939
  • Haute cité, Genève, Kundig, 1943
  • Chanson de misère, Paris, Seghers, 1952
  • Du plus loin, Boudry, La Baconnière, 1966
  • Le long voyage, Lausanne, L'Âge d'Homme, 1979
  • Lieu d’exil, Lausanne, Empreintes, 1990
  • Poésie complète 1939–1994, Lausanne, Empreintes, 1995, (ISBN 2-940133-07-7)

SociologieModifier

  • Le Rôle social de l’art selon Proudhon. Paris, Vrin, 1937
  • Solidarité – Signification morale de la Croix-Rouge. Boudry, La Baconnière, 1948
  • Les Civilisations et le service du prochain, Paris, La Colombe, 1958

CorrespondanceModifier

Prix et distinctionsModifier

BibliographieModifier

  • Alice Rivaz, Jean-Georges Lossier, Poésie et Vie intérieure, Éditions Universitaires Fribourg, Fribourg 1986, (ISBN 2-8271-0345-1)
  • Patrick Amstutz, « Jean-Georges Lossier et la fraternité. Etude historique », in Ecriture no 54, Lausanne, automne 1999, p. 170-185.
  • Patrick Amstutz dir. et éd., “Jean-Georges Lossier”, in La Revue de Belles-Lettres, numéro spécial 3-4, Genève, 2001, ISSN 0035-1016
  • M.-H. Soulet, «La solidarité chez Jean-Georges L.», in La solidarité: exigence morale ou obligation publique, Fribourg, Academic Press, coll. Res Socialis, 2004, p. 195–217
  • Patrick Amstutz, «La lumière de Ruysbroeck ou l'ombre portée de la mystique dans l'œuvre de Jean-Georges L.», in Ombre et lumière dans la poésie belge et suisse de langue française, E. Lysøe et Peter Schnyder éd., 2007, p. 257–271

Liens externesModifier