Ouvrir le menu principal

Jean-Gabriel d'Agay

Jean-Gabriel d'Agay
Image illustrative de l’article Jean-Gabriel d'Agay
Biographie
Naissance
Besançon
Décès
Paris
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque d'Elne-Perpignan
Autres fonctions
Fonction religieuse
Abbé de Notre-Dame de Boscodon et de Sorèze
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean-Gabriel d'Agay, né à Besançon le et mort à Paris le , est un ecclésiastique qui fut coadjuteur en 1779 puis évêque d'Elne-Perpignan de 1783 à 1788.

BiographieModifier

Originaire de Franche-Comté, fils d'Antoine Philibert d'Agay, seigneur de Myon, de Villiers, de Mutigney (1695-1766)[1]. Il est chanoine honoraire du chapitre noble de Saint-Claude, pourvu en commende de l'abbaye Notre-Dame de Boscodon (1771-1779) et abbé commendataire de l'abbaye de Sorèze dans le diocèse de Lavaur. Il est désigné le 18 janvier 1779 comme coadjuteur avec l'expectative de la succession de Charles-François-Alexandre de Cardevac de Gouy d'Havrincourt évêque d'Elne. Conseiller d'honneur au Conseil du Roussillon. Confirmé le 20 septembre il est nommé le même jour évêque titulaire de Canope. Il est consacré comme tel le 30 janvier 1780 par Yves Alexandre de Marbeuf évêque d'Autun. Il accède au siège d'Elne-Perpignan le 1 mars 1783. Son épiscopat est bref car il meurt à Paris cinq ans plus tard[2].

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Jean Capeille, « Agay (Jean-Gabriel d') », dans Dictionnaire de biographies roussillonnaises, Perpignan,

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Dictionnaire biographique du Doubs, p. 12, et Emile Fourquet, Les hommes célèbres de Franche-Comté, p. 192.
  2. Armand Jean, Les évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, 1891, p. 274.