Jean-Bernard Hebey

collectionner d'art français

Jean-Bernard Hebey, né le [1] à Nice, est un collectionneur d'art, animateur de radio et de télévision français. Il est le fils de l’acteur Jean Hebey.

Jean-Bernard Hebey
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Conjoint

CarrièreModifier

Il entre en 1965 à Europe 1 et à partir de 1966, y présente en alternance Salut les copains. En 1968, il est engagé par RTL où il présente à partir de 1971, en début de soirée, les premières émissions consacrées à la musique pop (émission officiellement nommée Poste Restante à partir de 1974)[2],[3].

En 1972, il est nommé adjoint à la direction des programmes et reste à RTL jusqu’en 1981. Il monte une société de production audiovisuelle, SUMO. En 1981, il prend brièvement la direction de l’ensemble des radios locales de Radio France. En 1982, il produit la première émission de vidéo-clips à la télévision : 22 V'là l'Rock!. Il prend également la direction de RFM. En 1974, il participe à l'élaboration de l'album concept Je suis vivant, mais j'ai peur écrit par Gilbert Deflez et composé par Jacky Chalard.

Après différentes expériences au Maroc et aux États-Unis dans le domaine audiovisuel, il reprend le micro en 1999 lors de chroniques pour Laurent Ruquier sur France Inter.

En 2002, il publie le livre Esthétique domestique, les Arts Ménagers de 1920 à 1970, paru aux Éditions 5 continents et consacré à une partie de sa collection de design industriel[4]. Il fait une exposition à la Biennale internationale du design de Saint-Étienne du au [5].

En 2003, on le retrouve de nouveau sur Europe 1 avec Laurent Ruquier dans On va s'gêner.

Il est aussi collectionneur d'objets d'art « design » et de musique. C'est à ce titre qu'il participe en sa qualité de chroniqueur à France Culture. Il n'a d'ailleurs pas de carte de journaliste. Il fait la critique de la sortie des albums le jeudi lors de l'émission sur France 2 de Laurent Ruquier On a tout essayé. En , il organise une exposition sur l'« esthétique domestique » au musée du design de Gand en Belgique. En , il organise une autre exposition au Musée des années 1930 de Boulogne-Billancourt sur le « design médiatique »[6].

Il a deux filles, Joséphine et Lucile, qu'il a eues avec Laura Annaert, sa compagne pendant 5 ans.

OuvragesModifier

  • Le Guide du célibataire ou comment le rester, éditions Le Signe, 1979 (ISBN 978-2863930106)
  • Encyclopédie illustrée du rock, collectif, éditions RTL, 1980 (ISBN 978-2864940043)
  • Esthétique domestique. Les arts ménagers 1920-1970, éditions Cinq Continents, 2002 (ISBN 978-8874390168)

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier