Jean-Baptiste Poirson

géographe et cartographe français

Jean-Baptiste Poirson, né à Vrécourt (Vosges) le et mort à Valence-en-Brie (Seine-et-Marne) le , est un géographe et cartographe français.

BiographieModifier

Après des études de mathématiques et de géographie, il devient ingénieur et collaborateur d'Edme Mentelle. On lui doit alors de nombreuses cartes. Il élabore aussi des globes célestes et terrestres, dessinés et peints à la main.

Poirson se distingue des cartographes précédents par ses restitutions aussi bien de géographie physique, hydrographique, géologique, topographique, routière, territoriale, administrative que statistique.

Entre 1786 et 1789, il élabore un globe terrestre destiné à l’instruction du dauphin pour Louis XVI et, entre 1803 et 1811, en établit un pour Napoléon Bonaparte. Plusieurs explorateurs s'adjoignent ses services pour transcrire leurs découvertes de voyage comme Alexander von Humboldt, Conrad Malte-Brun, François-Raymond-Joseph de Pons ou Jean-Baptiste-Léonard Durand.

En 1792, il publie les cartes de l'Atlas des 83 départements français[1]

En 1821, il édite sa Nouvelle géographie élémentaire par demandes et réponses, divisée en leçons et accompagnée d’un atlas de 18 cartes muettes, écrites et coloriées à l’usage des pensions qui sera alors longuement utilisée dans les écoles.

Mort à Valence-en-Brie en 1831, il est inhumé, avec son épouse, au cimetière du Père-Lachaise (22e division)[2].

Il est le père du dramaturge Charles-Gaspard Delestre-Poirson.

GalerieModifier

BibliographieModifier

  • Ludovic Lalanne, Dictionnaire historique de la France, 1872, p. 1470
  • Daniel et Danielle Bullot, Plan, cartes, globes terrestres et globes célestes, succès et désillusions dans la vie de Jean-Baptiste Poirson, Bulletin de la Société d’Histoire et d’Archéologie de l’arrondissement de Provins, no 166, 2012, p. 55-112
  • Idem, Jean-Baptiste Poirson, ingénieur-géographe (1761-1831), première partie, Culture et patrimoine : la revue des Amis de Moret et de sa région, octobre-, p. 15-22 puis deuxième partie, op.cit, janvier-, p. 11-20

Notes et référencesModifier

  1. Poirson (ingénieur), « Atlas national des 83 départements », sur Université Bordeaux-Montaigne, Le Vachez, Paris, (consulté le ), p. 85-184.
  2. Jules Moiroux, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, S. Mercadier, (lire en ligne), p. 281

Liens externesModifier