Jean-Baptiste-Léonard Durand

avocat et diplomate, Directeur de la Compagnie du Sénégal

Jean-Baptiste-Léonard Durand (Uzerche, 1742 - Tortosa, 1813) est un administrateur français, ancien directeur de la Compagnie du Sénégal[2].

Jean-Baptiste Léonard Durand
Image dans Infobox.
Frontispice de son Voyage au Sénégal (1802)
Biographie
Naissance
Décès
(à 70 ans)
Tortosa[1]
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Jean-Baptiste Durand est né à Uzerche en décembre 1742. Il passe quelques années à Cagliari (Italie) où il est consul. Il occupe ensuite des fonctions au Ministère de la Marine. En 1785, il est nommé à la tête de la troisième Compagnie du Sénégal. Il effectue alors un voyage jusqu'à Galam et conclut plusieurs traités avec les Maures, favorisant le commerce de la gomme. Mécontente de sa gestion, la Compagnie le rappelle l'année suivante et nomme Jean-Gabriel Pelletan (1747-1802). Le voyage de Durand est mouvementé et son vaisseau fait naufrage sur les rochers de Temby, au large du pays de Galles.

À son retour il poursuit sa carrière dans l'administration et meurt en 1812 en Espagne où il allait rejoindre un général de ses amis.

On lui doit un récit de voyage publié en 1802, Voyage au Sénégal dans les années 1785 et 1786, qui s'inspire des ouvrages du père Labat et d'autres écrivains et décrit notamment le voyage à terre de l'un de ses employés, M. Rubault, qui se rendit à Galam.

L'ouvrage contient plusieurs cartes, ainsi que des gravures illustrant la vie locale, la faune et la flore.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

PublicationModifier

  • Voyage au Sénégal, ou Mémoires historiques, philosophiques et politiques sur les découvertes, les établissemens et le commerce des Européens dans les mers de l'Océan atlantique, depuis le Cap-Blanc jusqu'à la rivière de Serre-Lionne inclusivement, Paris, H. Agasse, an X (1802), deux volumes et un atlas comprenant 43 planches et cartes, ainsi les Traités de commerce faits par M. Durand, directeur de la Compagnie du Sénégal, avec les Princes Maures de la rive droite du Sénégal (en français et en arabe), chez Henri Agasse libraire-imprimeur, Paris, an X, 1802 (lire en ligne) et illustrations de l'Atlas pour servir au Voyage du Sénégal

Notes et référencesModifier

  1. Archives notariales sur Geneanet
  2. Charles-Athanase Walckenaer (dir.) Collection des relations de voyages par mer et par terre : en différentes parties de l'Afrique depuis 1400 jusqu'à nos jours, Paris, 1842, tome V, p. 14.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Francois Xavier de Feller, Biographie universelle ou dictionnaire historique des hommes qui se sont fait un nom par leur génie, leurs talents, leurs vertus, leurs erreurs ou leurs crimes, Besançon : Outhenin Chalandre ; Paris : J. Leroux : Jouby : Gaume frères ; Lille : L. Lefort, 1848, p. 329  
  • Joseph Fr. Michaud et Louis Gabriel Michaud, Biographie universelle (Michaud) ancienne et moderne, Madame C. Desplaces, 1855

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :