Ouvrir le menu principal

Ludovic Lalanne

bibliothécaire et historien français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lalanne.
Ludovic Lalanne
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Ludovic Lalanne, né le à Paris où il est mort le , est un historien et bibliothécaire français.

Sommaire

BiographieModifier

Élève au lycée Louis-le-Grand, puis à l’École royale des chartes, dont il sort en 1841 avec le diplôme d'archiviste paléographe, Ludovic Marie Chrétien Lalanne[1] est bibliothécaire de l'Institut.

Il fut membre résidant du Comité des travaux historiques et scientifiques, archiviste de la Société de l'École des chartes et président de la Société de l'histoire de France[2].

En 1881, il reçoit le prix Archon-Despérouses[3].

PublicationsModifier

Ludovic Lalanne a publié de nombreux travaux (parfois en collaboration) dont :

  • Essai sur le feu grégeois et sur la poudre à canon, 1845.
  • Les Pèlerinages en Terre Sainte avant les Croisades, 1845.
  • Curiosités littéraires, 1845.
  • Curiosités bibliographiques, 1845.
  • Curiosités des traditions, des moeurs et des légendes, 1847.
  • Journal d'un bourgeois de Paris sous François Ier (1515-1536), 1854.
  • Curiosités philologiques, géographiques et ethnologiques, 1855.
  • Les Tragiques d'Agrippa d'Abigné, 1857.
  • Mémoires de Marguerite de Valois, 1858.
  • Curiosités biographiques, 1858.
  • Œuvres de Malherbe, 1862.
  • Dictionnaire historique de la France, 1872-1877.
  • Lexique des Œuvres de Brantôme, Paris, Imprimerie A. Lahure, , 236 p. (lire en ligne).
    Reproduction en fac-similé : Lexique des Œuvres de Brantôme, Genève, Slatkine, , 236 p.
  • Mémoires de Roger de Rabutin, comte de Bussy, 1882.
  • Le Livre de fortune de Jehan Cousin, recueil de deux cents dessins inédits, 1883.
  • Œuvres complètes de Pierre de Bourdeille, seigneur de Brantôme, 1864-1882.
  • Journal du voyage du Cavalier Bernin en France, 1885.
  • Œuvres de Lagrange, 1892.
  • Brantôme, sa vie, ses écrits, Paris, Librairie Renouard / H. Laurens, , II-384 p. (présentation en ligne, lire en ligne)
    Reproduction en fac-similé : Brantôme, sa vie, ses écrits, Genève, Slatkine, , 384 p. (lire en ligne).

RéférencesModifier

  1. Son père, François Julien Louis Chrétien, docteur en médecine, avait obtenu en 1820 un changement de patronyme, de Chrétien en Chrétien-Lalanne (Lalanne était le nom de sa première épouse). Par la suite, il avait abandonné la première partie de son nouveau patronyme. Ses enfants et petits enfants firent de même, transformant éventuellement Chrétien en prénom auxiliaire
  2. Voir la fiche sur Ludovic Lalanne dans l'annuaire prosopographique du Comité des travaux historiques et scientifiques.
  3. http://www.academie-francaise.fr/prix-archon-desperouses.

Liens externesModifier