Jean-Baptiste Georges Gassies

peintre et aquarelliste français

Jean-Baptiste Georges Gassies, né en 1829 à Paris et mort en 1919 à Montluçon, est un peintre et aquarelliste français.

Jean-Baptiste Georges Gassies
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Jean-Baptiste Georges Gassies, né en 1829 à Paris[1], est le fils de Jean-Bruno Gassies[2]. Il étudie avec Michel Drolling dans sa ville natale[1]. Il est aussi élève de Biennoury[3].

En 1852, il quitte son atelier de Chailly-en-Bière en Seine-et-Marne pour rejoindre les peintres de l'école de Barbizon à l'auberge de Ganne, près de Barbizon[1]. Par la suite il s'installe dans une maison que Charles Jacques avait fait construire, voisine de celle habitée par Olivier de Penne, puis par Barye[4].

Jean-Baptiste Georges Gassies meurt en 1919 à Montluçon[1].

ŒuvresModifier

  • Les mares de Belle-croix (forêt de Fontainebeau) « effet du soir : aquarelle largement et finement enlevée. La mare resplendit du soleil couchant en feu qui brille à l'horizon à travers les chênes de la futaie, à cette heur du crépuscule ; une biche écout, dans les bruyères du premier plan, avant d'étancher sa soif à cette mare. Très bel effet. »[5].
  • Clairière, effet du soir[3].
  • Groupe de bouleaux au Jean-de-Paris (forêt de Fontainebleau)[3].
  • Intérieur de forge[3].
  • Une mare, effet de soir[3].
  • Forêt au commencement de l'été[3].
  • Décembre[3].
  • Les premiers au rendez-vous[3].
  • Croix de Sauvray, forêt de Fontainebleau[3].
  • Hallali d'un cerf dix cors dans une mare[3].
  • Le chevreuil, paysage[3].
  • La mare des roches[3].
  • Un sentier dans la forêt[3].
  • Une rue d Pamiers (Ariège)[3].
  • Groupe de chênes[3].
  • Bouleaux en automne, forêt de Fontainebleau[3].
  • Une allée dans les plants de Barbizon, effets de neige[3].
  • Le cap d'Antifer, d marée basse (Normandie)[3].
  • Le carré de l'épine, forêt de Fontainebleau[3].
  • Le grand chemin de Brison, forêt de Fontainebleau (Musée de Melun)[3].
  • Vieille futaie en hiver[3].
  • Sous bois, forêt de Fontainebleau[3].
  • L'hiver, Bas-Bréau, forêt de Fontainebleau[3].
  • Une battue en été[3].
  • Rochers dans les gorges d'Apremont, forêt de Fontainebleau[3].
  • Le désert d'Apremont[3].
  • Fin d'une chasse au loup en hiver[3].
  • Lisière de forêt[3].
  • Vue prise à Belle-Croix, forêt de Fontainebleau[3].
  • Vue prise aux gorges de la Solle, valet de limier faisant le bois[3].
  • Six aquarelles, même numéro[3].
  • Forêt de Fontainebleau et souvenirs du Calvados[3].
  • La route de Paris, forêt de Fontainebleau[3].
  • La porte de Barbizon, forêt de Fontainebleau, effet de soir[3].
  • Le soir, forêt de Fontainebleau[3].
  • Sous bois[3].
  • Après la pluie[3].
  • Le printemps en forêt[3].
  • Le soir[3].
  • Lisière de forêt[3].
  • La fête de Barbizon[3].
  • La route de Paris, forêt de Fontainebleau[3].
  • Les bords du Loing au soleil couchant[3].
  • Le bout du village de Barbison[3].
  • Les blés, aquarelle[3].
  • Lisière de forêt par un clair de Lune[3].
  • La Garonne, en amont du pont de Bordeaux[3].
  • Clairière dans la forêt de Fontainebleau[3].
  • Bateau en réparation sur la Garonne[3].
  • Cabane de bûcherons dans la forêt de Fontainebleau[3].
  • Vue prise aux gorges d'Apremont, forêt de Fontainebleau[3].
  • La mare aux grenouilles[3].
  • Plateau de Belle-Croix (forêt de Fontainebleau)[3].
  • Bords de la Garonne[3].
  • Vue de l'église de Chailly, le soir[3].
  • Le passage des bécasses, aquarelle. « Ciel de feu, deux arbres aux rameaux sans feuilles ; fond de broussailles fourrées ; deux mamelons de rochers gris ; deux bécasses passent et vont se poser. Un lièvre est aux aguets. Cette aquarelle est très vigoureuse. »[6],[3].
  • Le faisan, aquarelle. « Le coq se promène, fier, tandis que sa poule couve sous la fougère. Deux troncs d'arbres blancs. Ciel bleu, fonds gris et puissants. Belle aquarelle, pleine de vigueur comme la précédente. »[6],[3].
  • Aux monts Girard, Fontainebleau[3].
  • Un verger à Chailly[7].
  • Une mare en plaine[7].
  • Route de Paris à Fontainebleau[7].
  • Solitude[7].
  • Eglise de Chailly[7].
  • Poste de douaniers sur la falaise[7].
  • Cap d'Antifer[7].
  • Porte de Bourgogne à Moret[7].
  • Bords du Loing[7].
  • Entrée du port de Coursuelles, à marée basse (Calvados)[7].
  • La neige en forêt[7].
  • À Belle-Croix, forêt de Fontainebleau[7].
  • Aux monts de Fays[8].
  • Coin de bois à Barbizon[8].
  • Le bois de la Marinière à Chailly[8].
  • Le bassin du Commerce au Havre[8].
  • L'allée de Villeroy à Chailly[8].
  • Forêt en hiver, aquarelle[8].

PublicationModifier

  • Le vieux Barbizon : Souvenirs de jeunesse d'un paysagiste (ISBN 2841781844)

RéférencesModifier

  1. a b c et d (en) « Gassies, Jean-Baptiste Georges », extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Art Online, (ISBN 9780199773787)
  2. « Georges Gassies », sur musee-orsay.fr (consulté le 3 janvier 2021).
  3. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb bc bd be et bf Bellier de La Chavignerie et Auvray 1882, p. 614.
  4. Forges 1962, p. 72.
  5. Véron 1884, p. 426.
  6. a et b Véron 1878, p. 616.
  7. a b c d e f g h i j k et l Bellier de La Chavignerie et Auvray 1882, p. 615.
  8. a b c d e et f Auvray 1887, p. 224.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externesModifier