Jean-Baptiste Garnier

personnalité politique française

Jean-Baptiste Garnier
Fonctions
Député de la Seine
Député aux États généraux de 1789
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Paris
Date de décès
Lieu de décès Versailles
Nationalité Drapeau de la France France

Jean-Baptiste-Étienne, baron Garnier (, Paris - , Versailles), est un administrateur, magistrat et homme politique français.

BiographieModifier

Conseiller du roi au Châtelet, il est élu député du Tiers par la ville de Paris aux États généraux, le . Il siège dans la majorité réformatrice de l'Assemblée constituante.

Il se tient à l'écart après la session, et est nommé, le 8 nivôse an VIII, administrateur de Seine-et-Oise, puis, le 2 ventôse, préfet du département de Jemmapes, le 26 ventôse suivant commissaire du département de la Seine, en l'an XI secrétaire du conseil des Arts et du Commerce, et en l'an XII candidat au Sénat conservateur par le collège de Jemmapes.

Membre de la Légion d'honneur (25 prairial an XII), il devient greffier à la cour impériale le 3 nivôse an XIII, commissaire de la comptabilité de l'empire le , puis procureur général près la Cour des comptes le .

Il est créé chevalier de l'Empire le , puis baron le .

Rallié à la première Restauration, il est nommé par Louis XVIII officier de la Légion d'honneur le et maintenu dans ses fonctions à la Cour des comptes. Il signe, le , pendant les Cent-Jours, l'adresse de la cour des Comptes à Napoléon, et, le , est élu à la Chambre des représentants par le 2e arrondissement électoral de Paris.

Il est admis à la retraite en 1816, et mourut un an après.

SourcesModifier

Liens externesModifier