Jazep Varonka

homme politique biélorruse

Iossif Voronko

Jazep Varonka
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Elmwood Cemetery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Partis politiques
Assemblée socialiste biélorusse (en)
Parti socialiste-fédéraliste de Biélorussie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jazep Varonka (en biélorusse : Язэп Якаўлевіч Варонка, Iazep Iakawliévitch Varonka ; en russe : Иосиф Яковлевич Воронко, Iossif Iakovlévitch Voronko), né le dans le district de Sokółka en Podlachie et mort le à Chicago, est un homme politique et journaliste biélorusse.

BiographieModifier

Jazep Varonka fait des études à l'université de Saint-Pétersbourg de 1909 et 1914. Début 1917, il rejoint l'Assemblée socialiste biélorusse (be) et à partir de il est membre de son comité central. Il est aussi le chef du comité de secours biélorusse pour les victimes de guerre. Au grand conseil biélorusse en , Varonka soutient l'autonomie de la Biélorussie. Il initie, avec d'autres, le Premier Congrès pan-biélorusse (en) en . Jazep Varonka est le président du comité exécutif du conseil de ce congrès ainsi que le chef du département étranger du conseil. En il est parmi ceux qui proclament la République populaire biélorusse. Jazep Varonka écrit pour les journaux Belaruskaïa zemlia et Varta. Il s'oriente vers le Conseil de Lituanie et considère la Russie et la Pologne comme des adversaires de l'indépendance de la Biélorussie. Entre et il est ministre des affaires biélorusses dans le gouvernement lituanien. Il dirige également le Parti biélorusse des fédéralistes sociaux. À partir de il préside l'Assemblée socialiste biélorusse à Kaunas.

Jazep Varonka est l'auteur de livres sur l'histoire de la Biélorussie et sur des thèmes politiques. En 1923 il émigre aux États-Unis et s'installe à Chicago. Aux États-Unis, il est l'un des fondateurs du mouvement biélorusse en exil et le chef de l'Association biélorusso-américaine[1].

Notes et référencesModifier

  1. Wojciech Roszkowski, Jan Kofman: Biographical Dictionary of Central and Eastern Europe in the Twentieth Century. Routledge, 2016. p. 1083.