Ouvrir le menu principal

Jaromir Knittl

metteur en scène français, auteur et professeur d’art dramatique, a été aussi directeur de théâtre
Jaromir Knittel
Jaromir Knittl.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
PragueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Maître

Jaromir Knittel, de son vrai nom Jaromir Knittl, metteur en scène français né en Tchécoslovaquie (1946), auteur et professeur d’art dramatique, a été aussi directeur de théâtre, et créateur du Théâtre Paris-Nord[1].

BiographieModifier

Jaromir Knittl est né à Prague le . Il entre à l’Académie des Arts de cette ville dans la classe de mise en scène et devient l’assistant des metteurs en scène Otokar Krejca, Alfred Radok et Jaroslav Dudek (cs). Contraint de fuir son pays en 1968, il choisit la France comme pays d’adoption et poursuit ses études au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris (élève et assistant d’Antoine Vitez) et à l’Institut des études théâtrales La Sorbonne dont il sort diplômé d’une maîtrise spécialisée en enseignement théâtral. Il est enseignants de théâtre, créateur et directeur du Théâtre Paris-Nord (aujourd’hui l’Étoile du Nord Paris 18e) et metteur en scène[2].

Dans les années 1980, il enseigne au Conservatoire d’Annecy[2], puis au Cours Florent à Paris et dirige parallèlement sa compagnie de théâtre. Il est nommé directeur au Centre des Spectacles à Villefranche-sur-Saône[2] puis dirige l’espace culturel Capellia à La Chapelle-sur-Erdre. Il est aussi le créateur du Festival des Écoles Théâtrale d’Europe[2].

À partir de 1993, il poursuit son activité de metteur en scène à Lyon au sein de sa compagnie de théâtre. Il fonde Eurofilm Festival, festival européen du premier film, à Saint-Étienne (France), Tirana (Albanie) et Luhacovice, en République tchèque.

Après avoir dirigé le Théâtre français de Prague de 2000 à 2003, il revient en France, s’installe en Alsace et se consacre presque entièrement à l’enseignement d'art dramatique. Il constitue sa propre école de formation (danse, théâtre, chant). Après trois participations au Festival Off d’Avignon, il installe sa compagnie dans le sud-est de la France, d’abord à Aix-en-Provence puis dans le Var. Il est depuis 2015 directeur artistique de sa compagnie Théâtr'azur où il poursuit une activité de metteur en scène et de pédagogue à Cannes.

Pièces de théâtreModifier

Metteur en scène :

RécompensesModifier

  • 1972 : Premier prix des Rencontres des jeunes compagnies de Malakoff.
  • 1981 : Prix Charles Dullin pour la mise en scène de « La Sonate à Kreutzer ».
  • 2003 : Prix Label du programme Socrate de l'Union Européenne et du Ministère de l'Éducation tchèque, pour la mise en place dl'enseignement du français langue étrangère au moyen de la formation théâtrale.
  • 2007 : Prix du meilleur spectacle pour «Le bal des Jalupates» d’après la comédie musicale «Cats».
  • 2009 : Grand Prix franco-tchèque pour «Il se passe quelque chose à Monopolis» d'après Starmania (2009) au Festival Festivadlo de Brno (République tchèque).

RéférencesModifier

  1. « La Nouvelle revue des deux mondes », sur books.google.fr, (consulté le 24 février 2015).
  2. a b c et d « Théâtre en fête, des écoles d'art dramatique et des conservatoires réunis pendant dix jours pour un festival européen », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. a b c d e f g h i j k et l « Jaromir Knittl (data.bnf.fr) », sur data.bnf.fr (consulté le 6 septembre 2015)
  4. « Politique hebdo, Numéros 134 à 155 », sur books.google.fr, (consulté le 24 février 2015).
  5. Michel Cournot, « " Entre chien et loup " d'Isaac Babel », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. « A l'affiche », sur nouvelobs.com, (consulté le 24 février 2015).
  7. « Les Deux Procès de Gilles de Rais – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 6 septembre 2015)
  8. « La Dernière Nuit – Les Archives du Spectacle », sur Les Archives du Spectacle (consulté le 6 septembre 2015)
  9. Les Trois Coups, « « Le Verfügbar aux enfers », de Germaine Tillion (critique de Diane Launay), Ateliers d’Amphoux à Avignon, Avignon Off 2008 - Les Trois Coups » (consulté le 6 septembre 2015)
  10. « Pour ne jamais oublier ou le cabaret Brundibar de Terezin - Espace 44 - Lyon Poche », sur www.lyonpoche.com (consulté le 6 septembre 2015)

Liens externesModifier