Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boissard.
Janine Boissard
Description de cette image, également commentée ci-après
Janine Boissard durant l'édition 2014 du Livre sur la place.
Naissance (86 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale
romancière
Auteur
Langue d’écriture française

Compléments

Janine Boissard, née le à Paris, est une femme de lettres française, auteur notamment de L’Esprit de famille, en plusieurs tomes, ainsi que d’autres romans, et d’une autobiographie : Vous verrez… vous m’aimerez.

BiographieModifier

Née en 1932 à Paris, elle est la fille et le troisième enfant d'un sous-gouverneur d'une banque[1], et la petite-fille d'Adéodat Boissard.

À 22 ans, elle publie son premier roman sous son nom d'épouse Janine Oriano : Driss, qui connaît le succès. Sur les conseils de Jean-Claude Brisville, elle écrit un polar, B comme Baptiste, publié en 1971 dans la collection Série Noire de Gallimard. Un autre polar, OK Léon, publié en 1972, est adapté au cinéma sous le titre OK patron, film sorti en 1974. Elle change ensuite de registre, et commence une série littéraire intitulée L'Esprit de famille, où elle parle davantage d'elle. C'est un succès populaire[1]. Elle continue ensuite à écrire, chacun de ses livres se vendant à plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires, créant un lectorat qui lui est fidèle[1],[2].

Elle a également écrit plusieurs scénarios pour la télévision et le cinéma[1].

ŒuvresModifier

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d Alice Develey, « Janine Boissard, la plume inoxydable », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  2. « Le phénomène Boissard. Enquête sur une littérature discrète qui compte ses fidèles par centaines de milliers », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. Christine Rousseau, « "Malek une histoire vraie", de Janine Boissard : Janine Boissard conte en romancière l'enfance de Malek Chebel », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :