Ouvrir le menu principal

Livre sur la place

manifestation autour du livre à Nancy

Le Livre sur la place est un salon du livre français, c'est le premier salon national de la rentrée littéraire. Organisé par la ville de Nancy, en lien avec l'association des libraires « Lire à Nancy », le Livre sur la place a lieu chaque année le deuxième weekend de septembre place de la Carrière. Entièrement gratuit, il accueille plus de 500 auteurs et une centaine d’événements.

Sommaire

HistoireModifier

Depuis sa création en 1979, les académiciens Goncourt parrainent l'événement. En 1988, ils confient à la ville de Nancy leurs archives, composées de documents appartenant aux frères Goncourt, mais retraçant aussi la vie de l'Académie. Plusieurs académiciens ont depuis déposé leurs archives personnelles à Nancy. Depuis 1981, le Goncourt de la biographie est remis à Nancy pendant le salon.

Initialement sous l'Arc Héré, puis sur la place Stanislas, le Livre sur la place a installé depuis 2004 son chapiteau place de la Carrière, dans le prolongement de la place Stanislas.

Année Dates Président
1e 1979
2e 1980
3e 1981
4e 1982 Jean d'Ormesson
5e 1983 21 au 24 septembre Alain Decaux
6e 1984 19 au 22 septembre Henri Noguères
7e 1985 18 au 21 septembre Edgar Faure
8e 1986 17 au 20 septembre François Léotard
9e 1987 23 au 26 septembre Jean Malaurie
10e 1988 22 au 25 septembre Jean-Noël Jeanneney
11e 1989 21 au 24 septembre Elisabeth Badinter
12e 1990 20 au 23 septembre Pierre Chaunu
13e 1991 19 au 22 septembre Pierre Dumayet
14e 1992 17 au 20 septembre
15e 1993 16 au 19 septembre Jacques Toubon
16e 1994 22 au 25 septembre Jean Favier
17e 1995 21 au 24 septembre Pierre Miquel
18e 1996 26 au 28 septembre Michel Déon
19e 1997 25 au 28 septembre Michel Serres
20e 1998 24 au 27 septembre Joël de Rosnay
21e 1999 23 au 26 septembre Jorge Semprun
22e 2000 21 au 24 septembre Jean-Claude Carrière
23e 2001 20 au 23 septembre Hector Banciotti
24e 2002 19 au 22 septembre Jacques Chancel
25e 2003 18 au 21 septembre Edmonde Charles-Roux
26e 2004 16 au 19 septembre Boris Cyrulnik
27e 2005 15 au 18 septembre Bernard Pivot
28e 2006 14 au 17 septembre Mireille Darc
29e 2007 20 au 23 septembre Yves Coppens
30e 2008 18 au 21 septembre Daniel Pennac
31e 2009 18 au 20 septembre Erik Orsenna
32e 2010 17 au 19 septembre Max Gallo
33e 2011 16 au 18 septembre Laure Adler
34e 2012 14 au 16 septembre Amélie Nothomb
35e 2013 13 au 15 septembre Hélène Carrère d'Encausse
36e 2014 12 au 14 septembre Dany Laferrière
37e 2015 11 au 13 septembre Daniel Picouly
38e 2016 9 au 11 septembre Philippe Claudel
39e 2017 8 au 10 septembre Jean-Christophe Rufin
40e 2018 7 au 9 septembre Les 10 membres de l'Académie Goncourt

Prix littérairesModifier

Le salon a été fondé avec le soutien de l'Académie Goncourt, qui y remet chaque année le Goncourt de la biographie, doté de 4 500 euros[1]. le Goncourt de la biographie est renommé en 2017 « Goncourt de la biographie Edmonde Charles-Roux » en hommage à cette dernière[1].

La Feuille d'Or de Nancy - Prix des médias[2] récompense un auteur originaire de la région (étendu à la région Grand Est en 2016) dont l'ouvrage va marquer nationalement la rentrée littéraire. Il peut aussi couronner l'auteur d'un ouvrage parlant de la Lorraine et paraissant à cette même période.

Depuis 2002, un prix Livre et Droits de l'Homme[3] est également décerné. Souhaitant valoriser l'importance des témoignages littéraires dans la défense et l'illustration des Droits de l'homme, la ville de Nancy, représentée alors par son maire André Rossinot, avec Simone Veil à ses côtés, a doté ce prix national de 3 000 euros[3].

Le prix des libraires de Nancy - Le Point[4] désigne le coup de cœur de la rentrée littéraire des libraires de Nancy et des journalistes du magazine Le Point. Créé en 2008 sous la houlette du directeur adjoint Christophe Ono-dit-Biot, il a couronné trois ans de suite en 2013, 2014 et 2015 le même roman que les académiciens Goncourt quelques semaines plus tard.

Le Prix Stanislas, attribué au meilleur premier roman de la rentrée littéraire[5], a à coeur d'assurer la mise en lumière de son lauréat à travers une diffusion dans toutes les agences Groupama du Grand Est encourageant ainsi sa pérennité au-delà de la rentrée. Créé en 2016, le Livre sur la place s'est associé à Groupama pour récompenser le meilleur premier roman de la rentrée littéraire, il est doté de 3 000 euros.

La fondation Veolia Environnement a créé en 2006 le seul prix littéraire destiné à soutenir et encourager les écrivains et maisons d'édition qui concourent à la sensibilisation du grand public aux enjeux majeurs de la planète : le prix du Livre Environnement, doté de 5 000 euros (2 500 euros pour la mention Jeunesse)[6]. Seule reconnaissance littéraire liée aux enjeux de l'environnement, il privilégie l'originalité, la diversité des formes littéraires et des sujets abordés ainsi que la vocation pédagogique.

Un prix des enfants : La Nouvelle de la classe[7]. Le Livre sur la place et le Crédit mutuel et sa fondation pour la lecture avec le soutien du rectorat de l'Académie ont lancé en 2010 le concours régional pour les classes de CM1-CM2 qui allie lecture, écriture et imagination et se déroule tout au long de l'année scolaire. L'Académie française en est le prestigieux jury et accueille la classe lauréate à Paris, Quai de Conti, fin juin, pour une journée d'exception[7].

Le Livre sur la place toute l'annéeModifier

C'est pour les femmes d'abord que Françoise Rossinot, journaliste de métier et commissaire générale du Livre sur la place, a créé ces rencontres en 1994 avec Elie Wiesel comme premier invité. Depuis, bien des hommes ont pris aussi le chemin de ces entretiens mais le public reste toujours très majoritairement féminin.

Sont venus aux Grandes rencontres :

Elie Wiesel, Claudia Cardinale, Michel Déon, Jean Lacouture, Robert Sabatier, Claudie André-Deshayes, Jean-Marie Rouart, Laurence de la Ferrière, Michel Serres, Joël de Rosnay, Hélène Carrère d’Encausse, Jean d’Ormesson,  Jorge Semprun, Jean Favier, Nicole Viloteau, Annie Duperey, Jean-François Deniau, Jean-Claude Carrière, Jean-Marie Pelt, Dominique Lapierre, Hector Bianciotti, Jacques Lacarrière, Régine Deforges, Jacques Chancel, Françoise Chandernagor, Eric-Emmanuel Schmitt, Pierre-Jean Remy, Edmonde Charles-Roux, François Cheng, Franz-Olivier Giesbert, Boris Cyrulnik, François de Closets, Daniel Picouly, Daniel Rondeau, François Nourissier, Bernard Pivot, Tahar Ben Jelloun, Mireille Darc, Philippe Labro, Amélie Nothomb, Andréï Makine, Didier van Cauwelaert, Yves Coppens, Elisabeth Badinter. Daniel Pennac, Philippe Claudel, Didier Decoin, Mona Ozouf, Erik Orsenna, Patrick Poivre d'Arvor, Bernard Werber, Dominique Bona, Max Gallo, Alain Mabanckou, Luc Ferry, Ingrid Bétancourt, Marie-Christine Barrault, Tatiana de Rosnay, Laure Adler, David Foenkinos, Emmanuel Carrère, Patricia Macdonald, Amin Maalouf, Jean-Christophe Rufin, Jean Teulé, Alain Rey, Jean-Noël Jeanneney, Dany Laferrière, Philippe Geluck, Adrien Bosc accompagné au violon par Renaud Capuçon, Jérôme Garcin, Daniel Picouly, Maylis de Kerangal, Jean-Louis Étienne, Sylvain Tesson, Didier Decoin & Julien Decoin, Christophe Ono-dit-Biot, Agnès Desarthe et le pianiste René Urtreger, Jean-Christophe Rufin, Alain Baraton, Delphine de Vigan.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier