Jamsrangiin Tseveen

universitaire et politicien mongol bouriate

Jamsrangiin Tseveen (mongol cyrillique : Жамсрангийн Цэвээн, russe : Цыбен Жамцаранович Жамцарано (Tsyben Jamtsaranovich Jamtsarano, parfois translittéré Cyben Žamcaranovič Žamcarano)), né en 1880 ou 1881, selon les sources, à Suduntii (Судунтуй), en Transbaïkalie, dans l'Empire russe et décédé le à Orel, Oblast d'Orel en Union soviétique, est un universitaire bouriate et une personnalité politique du khaganat de Mongolie sous Bogd Khan, puis de la République populaire de Mongolie.

Jamsrangiin Tseveen
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Suduntuy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Universitaire, homme politique, folkloristeVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Partis politiques
Membre de
Burnatskom (en)
Académie des sciences de l'URSS (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Il étudie à Tchita puis à Saint-Pétersbourg

Il a étudié le chamanisme mongol, les contes épiques bouriates, les lois mongoles.

Il étudia notamment la loi dite Khalkha-djirom, créée au début du XVIIe siècle et appliquée au territoire des Khalkhas, c'est-à-dire, la Mongolie du Nord ou Mongolie-Extérieure jusqu'à la fin du règne de Bogdo Khan, dont il fit plusieurs copies[1]. Il fût arrêté en 1937 lors des Grandes Purges et mourut en Prison.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • (mn) Жамсрангийн Цэвээн, Долдугаар зууны Монголын түүхэн сурвалжууд, Уланбаатар, Содпресс,‎ , 160 p. (ISBN 978-99929-74-19-3, OCLC 607119011) — réédition, articles de recherche sur la Mongolie du XVIIe.
  • (ru) Жамсрангийн Цэвээн, Путевые дневники, 1903-1907 гг., Улан-Удэ, Изд-во БНЦ СО РАН,‎ (ISBN 978-5-7925-0085-3, OCLC 51968978) réédition.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Alan J.K. Sanders, Historical Dictionary of Mongolia, Lanham, The Scarecrow Press, Inc., , 419 p. (ISBN 0-8108-4434-6, lire en ligne), p. 222, 233, 354, 533
  • (en) Robert A. Rupen, « Cyben Žamcaranovic Žamcarano (1880-?1940) », Harvard Journal of Asiatic Studies, vol. 19, nos 1/2,‎ , p. 126-145 (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier