James Smetham

artiste britannique
James Smetham
James Smetham, by James Smetham.jpg
Autoportrait de 1855.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Pateley Bridge (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Nationalité
Activités

James Smetham est un peintre, graveur, poète et critique d'art britannique né le à Pateley Bridge (en), dans le Yorkshire, et mort le à Chipping Ongar, dans l'Essex.

BiographieModifier

Issu d'une famille méthodiste du Yorkshire, James Smetham fait son apprentissage chez un architecte de Lincoln avant de se lancer dans une carrière de peintre. Il étudie brièvement à la Royal Academy, puis entre en 1851 comme enseignant au Westminster College, une école méthodiste londonienne. Il se marie en 1854 avec sa collègue Sarah Goble. Durant cette période, il présente quelques tableaux à la Royal Academy et côtoie par la suite les préraphaélites Ford Madox Brown et Dante Gabriel Rossetti. Il se lie également avec le critique John Ruskin[1].

Au cours de sa carrière, Smetham produit plus de quatre cents tableaux, ainsi que de nombreuses gravures et illustrations de livres. Ses peintures et ses poèmes partagent des thèmes similaires, notamment l'admiration de la nature et des sentiments d'aliénation. Vers la fin de sa vie, ses problèmes financiers et mentaux le font sombrer dans la folie. Il termine ses jours dans une isolation complète[1].

RéférencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :