Jacques d'Angennes (évêque)

ecclésiastique français

Jacques d'Angennes (évêque)
Biographie
Naissance Vers 1582
Décès
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
par Jacques Davy du Perron
Évêque de Bayeux
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jacques d'Angennes, né vers 1582 et mort le 16 mai 1647, est un ecclésiastique français du XVIIe siècle qui fut évêque de Bayeux de 1606 à 1647.

BiographieModifier

Jacques est fils de Louis, marquis de Maintenon, sixième fils de Jacques d'Angennes, et de Françoise d'O sœur du surintendant des Finances, François d'O. Initialement destiné à une carrière militaire son éducation est vraisemblablement minimale.

Jacques d'Angennes est nommé évêque de Bayeux, évêché vacant depuis mars 1604, par Henri IV lorsque son frère ainé Jean décline le siège épiscopal pour se lancer dans des aventures militaires. De ce fait il ne devient clerc qu'en janvier 1605 et il n'a reçu que les ordres mineurs quand il est confirmé par le Saint-Siège qui affecte de considérer qu'il est docteur en droit canon avant qu'il soit consacré à Rome le par le cardinal Jacques Davy Du Perron[1]

Il est l'auteur du Manuale Rituum ecclesiasticorum, ad Usum Ecclesiae et Dicecesis Baiocensis, Authoritate Jacobi d'Angennes, Baiocensis Episcopi, recognitum.. D'Angennes reçoit les capucins à Bayeux en I6í6, les religieuses de la Visitation à Caen en 1630, les ursulines à Bayeux en 1633 et les bénédictines en 1646. II permet le rétablissement du séminaire des eudistes à Caen en 1643. II condamne en 1643 la doctrine sur la trinité de Jacques Dupré.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Joseph Bergin The Making of French Episcopate (1589-1661) Yale University Press 1996 (ISBN 978-0300067514) p. 563