Jacques Lallement

Jacques-Charles-Alexandre Lallemant
Biographie
Naissance
Paris
Décès
Paris
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque de Sées

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jacques Charles-Alexandre Lallemant, né à Paris en 1691, mort dans la même ville le , est un évêque de Séez du XVIIIe siècle.

BiographieModifier

Jacques Lallemant est le deuxième des treize enfants de Charles Louis Lallemant de Levignen receveur général des finances de la généralité de Soissons et de Catherine Charlotte Troisdames. Il est le frère cadet de Louis François Lallemant de Levignen (1686-1767), intendant de la généralité de Caen (1726-1766).

Il est vicaire-général et official de Moulins et visiteur général des carmélites, quand en 1728 il est nommé à l'évêché de Séez. Confirmé le , il est consacré en 1729 par Louis de La Vergne-Montenard de Tressan, l'archevêque de Rouen.

C'est un théologien connu qui publie des mandements de doctrine et de discipline pour l'instruction de son diocèse, un grand catéchisme et un nouveau bréviaire. Mgr Lallement enrichit son église des précieuses reliques de Saint Godegrand, dont elle a été privée depuis les invasions des normands. À l'époque du jansénisme, il éprouve une vive opposition de la part de plusieurs prêtres de son diocèse.

BibliographieModifier

  • abbé Gross, Notice sur Mgr Lallemant de Betz, Typographie des Célestins-Bertrand, Bar-le-Duc, 1879. Notice biographique très détaillée, numérisée.
  • comte G. de Contades, « Les ex-libris normands. Ex-libris de Jacques-Charles-Alexandre Lallemant, évêque de Séez », Bulletin de la Société historique et archéologique de l'O̕rne, 1884, p. 219-226. Numérisé.