Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chapsal.

Jacques Chapsal, né le à Villeneuve-sur-Yonne (Yonne) et mort le [1], est un politologue et historien français, qui a longtemps été directeur de l'Institut d'études politiques de Paris.

Sommaire

FormationModifier

Après des études secondaires au lycée Buffon, il devient étudiant aux Facultés de droit et de lettres de l'université de Paris, et soutient en 1934 sa thèse de droit, Le Régime administratif de la batellerie. Parallèlement, il s'engage à la Conférence Olivaint.

CarrièreModifier

En 1936, il devient bibliothécaire au Sénat.

Il entre également à l'École libre des sciences politiques pour prendre en charge une conférence de méthodes (équivalent de travaux dirigées à l'université) en économie sociale. En 1939, il devient secrétaire général de l'École.

En 1945, il négocie avec André Siegfried et le directeur Roger Seydoux la [[Sciences Po (Paris)#Origines|]][pas clair] , qui devient l'Institut d'études politiques de l'université de Paris, administré par la Fondation nationale des sciences politiques, nouvellement créée.

En 1947, il devient directeur de l'IEP en remplacement de Seydoux, puis en 1950 administrateur de la FNSP ; il occupera ces fonctions jusqu'en 1979. Il peut être considéré comme « le second fondateur de l'institution après Émile Boutmy »[2], et a œuvré à réussir sa transformation en un ensemble de deux entités séparées mais complémentaires.

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « SciencesPo »[évasif]
  2. Jacques Chapsal (1909–1990), sur le site de Sciences Po, 2005 (consulté le 31 mars 2006)

Liens externesModifier