Ouvrir le menu principal

Jacques Élie Pascal Brunet, né le 10 mai 1901 et mort le 15 décembre 1990 (à 89 ans) (source BNF), est un haut fonctionnaire et banquier français.

BiographieModifier

Licencié en droit et diplômé de l'École libre des sciences politiques, il rentre dans l'Inspection des finances en 1924.

Inspecteur des finances et conseiller d'État (en service extraordinaire), il est nommé directeur du Trésor à la création de ce poste en 1940 jusqu'en 1946[1],[2]. Il passe inspecteur général des finances en 1945 et commissaire du gouvernement devant le Conseil d'État.

Il est directeur général de la Banque de l'Algérie et de la Tunisie de 1946 à 1949, président-directeur général du Crédit national de 1949 à 1960, président de la Caisse nationale des marchés de l'État, de la Caisse marocaine des marchés, de la Caisse nationale de l'Énergie, puis est nommé gouverneur de la Banque de France à partir du 21 janvier 1960, en remplacement de Wilfrid Baumgartner.

Olivier Wormser lui a succédé à la tête de la Banque de France le 8 avril 1969.

Il devient vice-président du conseil de surveillance de la Compagnie bancaire et président de la Compagnie financière Chimio en 1970, puis président-directeur général de Roussel-Uclaf de 1972 à 1977

RéférencesModifier

SourcesModifier

  • Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009, Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012