Jacques-Joseph Fabry

Jacques-Joseph Fabry, né à Liège le et mort dans la même ville le (à 75 ans), est un homme politique liégeois et un acteur important de la révolution liégeoise. Il fut bourgmestre de Liège en 1770, 1783 et pendant la période révolutionnaire de 1789 à 1791.

Jacques-Joseph Fabry
Jacques-Joseph Fabry.jpg
Buste de Jacques-Joseph Fabry à l'hôtel de ville de Liège
Fonctions
Bourgmestre
Liège
-
Bourgmestre
Liège
-
Bourgmestre
Liège
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
LiègeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Enfant

BiographieModifier

Avec Simon de Harlez, Pierre-Grégoire de Vivario et Pierre Robert de Cartier de Marcienne, il écrit Le Voyage de Chaudfontaine (Li Voêche di Tchofontaine ou Li Voëgge di Chôfontaine) un opéra en wallon liégeois mis en musique par Jean-Noël Hamal. Représenté pour la première fois en 1757, cet opéra-bouffe en trois actes reprend des scènes burlesques populaires et comiques de la vie liégeoise. Cette œuvre est considérée comme une contribution de première importance à la diffusion de la langue wallonne liégeoise.

Il se montra favorable aux « idées françaises » et fit partie des chefs, avec Bassenge et Chestret, des « patriotes liégeois », en conflit avec le « tyran de Seraing ».

Jacques-Joseph Fabry et son fils Jacques-Hyacinthe jouent un rôle actif dans la révolution de 1789-1795 à Liège, lui comme bourgmestre et son fils en coopérant au Journal patriotique, qui a paru du au .

HommagesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Daniel Jozic, Jacques-Joseph Fabry, père de la révolution liégeoise (1722-), Liège, Université de Liège, mémoire, 1966-1967
  • Daniel Jozic, « Les débuts de la carrière politique de Jacques-Joseph Fabry (1749-1752) », Bulletin de la société royale Le Vieux-Liège, t. IX, no 210,‎ , p. 581-587 (ISSN 0776-1309)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier