Jacqueline Caille

historienne médiéviste française

Jacqueline Caille, née en 1939, est une historienne médiéviste française, spécialiste de l’histoire de Narbonne au Moyen Âge. Agrégée de l'université et titulaire d’un doctorat de 3e cycle en histoire, elle est maître de conférences honoraire de l’université Paul-Valéry-Montpellier.

Jacqueline Caille
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Historienne médiéviste, maître de conférencesVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaines

Activités de recherche et éditorialesModifier

Au fil des années, elle a publié plus d'une cinquantaine d'articles scientifiques consacrés à l'histoire médiévale languedocienne. Une quinzaine d'entre eux concernant Narbonne ont été rassemblés et publiés en 2005 par la médiéviste Kathryn L. Reyerson, professeur d'histoire médiévale à l'université du Minnesota et membre de la Medieval Academy of America, sous l'intitulé Medieval Narbonne : A City at the Heart of the Troubadour World[1],[2].

Sa thèse de doctorat portant sur Notre-Dame de la Daurade, dirigée par les professeurs Philippe Wolff et Marcel Durliat de l'université de Toulouse et soutenue en 1963[3], a été publiée en 2007, sous une forme mise à jour et remaniée, aux éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques[4],[5].

Quelques publicationsModifier

  • Hôpitaux et charité publique à Narbonne au Moyen Âge, de la fin du XIe à la fin du XVe siècle (préface de Michel Mollat), 1er Grand prix de la Société française d'Histoire des Hôpitaux, 1976, Privat, Toulouse, 1978, 191 p. (ISBN 2-7089-7700-8 et 978-2-7089-7700-6)[6]
  • Histoire de Narbonne, éd. Privat, Pays et villes de France (ouvrage collectif), chapitres consacrés à la période médiévale : 5 (en partie), 6, 7 et 8, p. 93-200, 3e éd., Toulouse, 2004, (ISBN 2-7089-8339-3) (1re éd. 1981 (ISBN 2-7089-8200-1)).
  • (Kathryn L. Reyerson, éd.), Medieval Narbonne : A City at the Heart of the Troubadour World, Ashgate/Variorum (coll. Variorum collected studies series, no 792), Aldershot, 2005, XXVI-388 p. (ISBN 978-0-86078-914-7)
  • (Quitterie Cazes, collaboratrice), Sainte-Marie La Daurade à Toulouse : du sanctuaire paléochrétien au grand prieuré clunisien médiéval, Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques (coll. Archéologie et histoire de l'art, no 18), Paris, 2007, 353 p. [présentation en ligne] (ISBN 978-2-7355-0536-4)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Listes des publications de Jacqueline Caille
  • Bibliographie : bibliographie de la Société des historiens médiévistes de l'enseignement supérieur, ad verba Jacqueline Caille.
  • Regesta Imperii
Bases de données

RéférencesModifier

  1. [compte rendu] Marie-Thérèse Lorcin, « Jacqueline Caille, Medieval Narbonne, a City at the heart of the Troubadour World, ed. by K.L. Reyerson, Ashgate Variorum, Aldershot (GB), 2005 », Histoire urbaine, no 32,‎ , p. 167-168 (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2020).
  2. [compte rendu] André Chédeville, « Jacqueline Caille, Medieval Narbonne, a city at the heart of the troubadour world », Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, nos 113-114,‎ , p. 201-202 (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2020).
  3. Thèse de doctorat, Université de Toulouse, 1963, notice du Sudoc [1].
  4. Sainte-Marie "La Daurade" à Toulouse. Du sanctuaire paléochrétien au grand prieuré clunisien médiéval, présentation sur le site du CTHS [lire en ligne]
  5. [compte rendu] Kirk Ambrose, « Sainte-Marie "La Daurade" à Toulouse: Du sanctuaire paléochrétien au grand prieuré clunisien médiéval by Jacqueline Caille, Quitterie Cazes », Speculum, vol. 83, no 4,‎ , p. 967-969 (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2020).
  6. [compte rendu] Susan Mosher Stuard, « Hôpitaux et charité publique à Narbonne au Moyen Âge de la fin du XIe à la fin du XVe siècle by Jacqueline Caille », The American Historical Review, vol. 84, no 5,‎ , p. 1354-1355 (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2020).