Ouvrir le menu principal
Jacky Morael
Jacky morael 2007.jpg
Jacky Morael en 2007
Fonctions
Sénateur
-
Sénateur
-
Député
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
LiègeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jacques MoraelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Jacques Morael, dit Jacky Morael (Herstal, le - [1]), est un homme politique belge écologiste, ministre d'État.

Sommaire

BiographieModifier

Licencié en information et arts de diffusion de l'université de Liège.

Jacky Morael est considéré comme l'artisan de la victoire du parti politique Écolo aux élections législatives et régionales de juin 1999. Cependant suite aux désaccords sur sa personne au sein de son parti il cédera la place de ministre fédéral à laquelle il aurait pu prétendre à Isabelle Durant.[non neutre] Après le décès de sa fille adolescente, morte d'une méningite foudroyante durant l'été 1999, il quitte progressivement la politique[2].

De 2002 à 2006, Jacky Morael est vice-président du conseil d'administration de l'Institut Jules Destrée.

En 2005, il est victime d'un accident brisant sa colonne vertébrale. Il doit, depuis, s'aider d'une canne lors de ses déplacements[2].

En 2007, Jacky Morael effectue son retour politique en tant que dernier candidat effectif sur la liste Ecolo au Sénat.

Parcours politiqueModifier

  • 1986-1991 : secrétaire fédéral et porte-parole d’Ecolo
  • 1991-1994 : membre de la Chambre des représentants
  • 1991-1994 : membre du Conseil régional wallon
  • 1991-1994 : membre du Conseil de la Communauté française
  • 1993-1994 : président du groupe Ecolo-Agalev (Chambre des représentants)
  • 1994-1999 : secrétaire fédéral et porte-parole d’Ecolo
  • 1994-1999 : conseiller communal (Liège)
  • 1999-2003 : sénateur élu directement par le collège électoral français
  • 2002 : il reçoit le titre honorifique de ministre d'État des mains d'Albert II
  • 2010-2014 : sénateur élu directement par le collège électoral français

Notes et référencesModifier

  1. « L'écolo Jacky Morael est décédé », sur LaLibre.be, (consulté le 6 décembre 2016).
  2. a et b David Coppi, « Jacky Morael », Le Soir, 13 avril 2007

Liens externesModifier