Jack Grealish

footballeur anglais

Jack Grealish
Image illustrative de l’article Jack Grealish
Grealish avec Aston Villa en 2014.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Aston Villa
Numéro 10
Biographie
Nom Jack Peter Grealish
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Drapeau : Irlande Irlandais
Nat. sportive Drapeau : Angleterre Anglais
Naissance (25 ans)
Lieu Birmingham (Angleterre)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 2013-
Poste Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2001-2013Drapeau : Angleterre Aston Villa
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2013-Drapeau : Angleterre Aston Villa194 (30)
2013-2014 Drapeau : Angleterre Notts County039 0(5)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011-2012Drapeau : Irlande Irlande -17 ans007 0(3)
2012Drapeau : Irlande Irlande-18 ans006 0(2)
2013-2014Drapeau : Irlande Irlande espoirs006 0(1)
2016-2017Drapeau : Angleterre Angleterre espoirs007 0(2)
2020-Drapeau : Angleterre Angleterre005 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 18 novembre 2020

Jack Grealish, né le à Birmingham (Angleterre), est un footballeur international anglais qui évolue au poste de milieu de terrain à Aston Villa.

Né en Angleterre d'un père irlandais, il représente l'Irlande en sélection de jeunes avant d'opter pour la sélection anglaise en .

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Jack Peter Grealish est né à Birmingham le [1], mais a grandi dans la ville voisine de Solihull[2]. Il fréquente l'école catholique romaine Our Lady of Compassion et l'école secondaire catholique romaine St Peter's à Solihull[3].

Il est d'origine irlandaise par son grand-père maternel originaire du comté de Dublin, son grand-père paternel de Gort (comté de Galway), et sa grand-mère paternelle de Sneem (comté de Kerry)[4],[5],[6].

Influencé par son héritage irlandais, Grealish joue au football gaélique pour le John Mitchel's Hurling and Camogie Club de Warwickshire GAA entre dix et quatorze ans. Il joue ainsi contre l'ancienne défenseure d'Aston Villa, Aoife Mannion, une de ses camarades de classe, au football gaélique[7]. Le , Grealish marque un point en représentant la Warwickshire GAA à Croke Park à la mi-temps du quart de finale du championnat de football senior d'Irlande 2009 entre Dublin et Kerry[8],[9].

Aston VillaModifier

DébutsModifier

Grealish rejoint le centre de formation d'Aston Villa à l'âge de six ans.

Le , il est convoqué pour la première fois dans le groupe professionnel pour un match de Premier League face à Chelsea à Villa Park (défaite 4-2), alors qu'il est âgé de seize ans. Il n'entre cependant pas en jeu[10].

Grealish fait partie de l'équipe des moins de 19 ans d'Aston Villa qui emporte les NextGen Series 2012-2013[11], grâce notamment à son but marqué en prolongation face au Sporting CP en demi-finale (match remporté par Aston Villa 3 à 1)[12].

Prêt à Notts CountyModifier

Le , il est prêté pour une saison à Notts County, qui évolue en D3 anglaise, jusqu'au [13].

Il fait ses débuts professionnels le lendemain, en remplaçant David Bell à la 59e minute lors d'une défaite 3-1 à l'extérieur contre Milton Keynes Dons[14],[15]. Il marque son premier but sous ses nouvelles couleurs face à Gillingham à Meadow Lane le après avoir éliminé trois défenseurs. Son but est le dernier des trois marqués par son équipe lors de leur victoire 3 à 1[16]. Une semaine plus tard, il inscrit le premier but d'une victoire 4-0 sur Colchester United[17].

Le prêt de Grealish est prolongé jusqu'à la fin de la saison le [18]. Il le termine avec cinq buts et sept passes décisives en trente-huit apparitions[5]. Notts County termine le championnat à la vingtième place sur vingt-quatre, soit en tant que premier non relégable, à trois points de la zone de relégation[19].

Retour au clubModifier

Après son retour à Aston Villa, il fait ses débuts officiels pour le club le en remplaçant Ryan Bertrand lors d'un match contre Manchester City (défaite 4-0).

En , Grealish participe au Hong Kong Soccer Sevens, où il termine meilleur buteur avec six buts pour Aston Villa qui remporte le bouclier[20]. Son contrat devant expirer à l'été 2015, le club lui propose un nouveau contrat de quatre ans en [21]. Le , Grealish prolonge son contrat de quatre saisons[22].

Grealish fait ses débuts lors d'un match du troisième tour de la Coupe d'Angleterre le contre Blackpool à Villa Park, match que son équipe remporte 1-0. Il joue pendant 75 minutes avant d'être remplacé par Andreas Weimann[23]. Le , Villa reçoit West Bromwich Albion dans le cadre du sixième tour de la Coupe d'Angleterre. Grealish remplace Charles N'Zogbia après 74 minutes et est exclu pour un deuxième carton jaune après avoir simulé dans le temps additionnel[24]. Le , il débute son premier match pour Aston Villa en Premier League, lors d'un match nul 3-3 à domicile contre les Queens Park Rangers, durant lequel sa performance est très appréciée[25]. En demi-finale de la Coupe d'Angleterre contre Liverpool à Wembley (victoire 2-1), Grealish joue un rôle sur les deux buts de Villa, notamment en tant que passeur décisif sur le but de la victoire de Fabian Delph[26]. Aston Villa accède donc à la finale malgré le fait qu'ils aient été menés au score. Le , Grealish joue la totalité de la finale de la Coupe d'Angleterre au stade de Wembley, mais Aston Villa s'incline 4-0 face à Arsenal[27].

En , Grealish est averti par l'entraîneur d'Aston Villa, Tim Sherwood, après la publication par The Sun d'images le montrant en train d'inhaler du protoxyde d'azote à des fins récréatives. Sherwood déclare : « Nous ne pouvons pas tolérer ce comportement. Il est maintenant dans une position de responsabilité en tant que footballeur professionnel, il doit s'assurer que cela ne se reproduira pas, il m'a assuré que cela ne se reproduira pas. Mais, comme je l'ai dit à propos de Raheem la semaine dernière, c'est un jeune homme, il était encore plus jeune un an plus tôt quand la photo a été prise »[28].

Sélection nationaleModifier

Né en Angleterre d'un père irlandais, il choisit de représenter l'Irlande en sélection de jeunes. En , il fait ses débuts pour l'équipe d'Irlande espoirs, lors d'un match contre les îles Féroé.

En , il annonce qu'il opte pour la sélection anglaise[29]. En , il est convoqué par Gareth Southgate pour participer au Tournoi de Toulon avec l'équipe d'Angleterre espoirs[30]. Le , il honore sa première sélection avec l'équipe d'Angleterre espoirs lors du premier match des Anglais comptant pour ce tournoi face au Portugal (victoire 1-0).

Le , après les forfaits de Marcus Rashford et Harry Winks, Grealish est convoqué pour la première fois avec l'équipe d'Angleterre pour les matchs de la Ligue des nations contre l'Islande et le Danemark[31]. Le 8 septembre suivant, il honore sa première sélection avec les Three Lions en entrant en fin de rencontre contre le Danemark (0-0).

Vie privéeModifier

Le frère cadet de Jack Grealish, prénommé Keelan, meurt à l'âge de neuf mois du syndrome de mort subite du nourrisson, en [32].

L’arrière grand-père de Grealish, Billy Garraty, évoluait lui aussi pour Aston Villa, avec qui il remporte la finale de la Coupe d'Angleterre en 1905[33]. Ce dernier est aussi sélectionné en équipe nationale anglaise[34].

Durant le confinement mis en place par le gouvernement anglais pour faire face à la pandémie de Covid-19, Grealish sort de chez lui pour participer à une fête aux alentours de Birmingham malgré l'interdiction de sortie. En rentrant chez lui, le , il est impliqué dans un accident de voiture, durant lequel il percute deux véhicules en stationnement. Il aurait quitté les lieux en laissant ses coordonnées à un témoin de la scène avant de s'en aller. La veille, le joueur avait encouragé ses fans à rester chez eux via une vidéo postée sur ses réseaux sociaux. Après l'accident, il présente ses excuses : « Je sais que c'est un moment difficile pour tout le monde en ce moment, d'être enfermé à l'intérieur pendant si longtemps et j'ai évidemment juste reçu un appel d'un ami demandant à aller chez lui - et j'ai stupidement accepté de le faire. J'espère que tout le monde pourra accepter mes excuses et nous pourrons passer à autre chose et, espérons-le, dans un avenir proche, nous pourrons tous sortir et nous amuser à nouveau une fois que tout sera terminé »[35]. Son club l'a privé de deux semaines de salaires, soit environ 167 000 euros. Cette somme sera versée à l'University Hospitals Charity de Birmingham[36]. Après ses excuses, Grealish encourage davantage le travail du NHS, le système de santé au Royaume-Uni, notamment en organisant une vente aux enchères d'un de ses maillots, et en récoltant plus de 54 000 livres sterling pour les soignants du NHS[37].

StatistiquesModifier

Statistiques de Jack Grealish au 18 novembre 2020
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Play-offs   Angleterre Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2013-2014   Aston Villa Premier League 1 0 0 - - - - - - - - - - - - 1 0 0
2014-2015   Aston Villa Premier League 17 0 1 6 0 2 1 0 0 - - - - - - 24 0 3
2015-2016   Aston Villa Premier League 16 1 0 2 0 0 3 0 1 - - - - - - 21 1 1
2016-2017   Aston Villa Championship 31 5 5 1 0 0 1 0 0 - - - - - - 33 5 5
2017-2018   Aston Villa Championship 27 3 5 1 0 - - - - 3 0 1 - - - 31 3 6
2018-2019   Aston Villa Championship 31 6 6 - - - 1 0 0 3 0 2 - - - 35 6 8
2019-2020   Aston Villa Premier League 36 8 6 - - - 5 2 2 - - - - - - 41 10 8
2020-2021   Aston Villa Premier League 7 4 5 - - - 1 1 0 - - - 5 0 2 13 5 7
Sous-total 166 27 28 10 0 2 12 3 3 6 0 3 5 0 2 199 30 38
2013-2014   Notts County (prêt) League One 37 5 8 2 0 0 - - - - - - - - - 39 5 8
Sous-total 37 5 8 2 0 0 - - - - - - - - - 39 5 8
Total sur la carrière 203 32 36 12 0 2 12 3 3 6 0 3 5 0 2 238 35 46

PalmarèsModifier

En clubModifier

En sélectionModifier

Distinction personnelleModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Barry Hugman's Footballers - Jack Grealish », sur http://hugmansfootballers.com, Hugmans Footballers (consulté le 1er janvier 2020)
  2. (en) « Aston Villa's Jack Grealish could spark international tug-of-war between Ireland and England », sur https://www.telegraph.co.uk, Telegraph, (consulté le 1er janvier 2020)
  3. (en) Gregg Evans, « Aston Villa: Playing with Callum Reilly made me competitive, says Jack Grealish », sur http://www.birminghammail.co.uk, Birmingham Mail, (consulté le 1er janvier 2020)
  4. (en) John Fallon, « Jack Grealish poised to commit to Ireland senior squad », sur https://www.irishtimes.com, The Irish Times, (consulté le 1er janvier 2020)
  5. a et b (en) Barry Glendenning, « Jack Grealish turning into the real deal as he keeps his options open », sur https://www.theguardian.com, The Guardian, (consulté le 1er janvier 2020)
  6. (en-US) « Exclusive - Aston Villa youngster faces tough decision about England future, claims father », sur https://talksport.com, talkSPORT, (consulté le 1er janvier 2020)
  7. (en-GB) « Mannion: Mixed gaelic football games toughened me up », sur https://web.archive.org, Web Archive, (consulté le 1er janvier 2020)
  8. (en-GB) Laurie Whitwell, « Grealish... the boy who won't pull his socks up because of George Best », sur https://www.dailymail.co.uk, Mail Online, (consulté le 1er janvier 2020)
  9. (en) « Five reasons why Jack Grealish will choose Ireland », sur https://www.independent.ie, Independent, (consulté le 1er janvier 2020)
  10. (en) « Aston Villa | Squads | Academy | Academy Profile | Jack Grealish », sur https://web.archive.org, Web Archive, (consulté le 3 janvier 2020)
  11. (en) « NextGen Series Final: Chelsea U19 0 Aston Villa U19 2 », sur https://www.telegraph.co.uk/, Telegraph, (consulté le 3 janvier 2020)
  12. (en) Adam Shergold, « Aston Villa 3 Sporting Lisbon 1 (AET): Grealish and Carruthers strike in extra time to set up all-English final against Chelsea », sur https://www.dailymail.co.uk/, Mail Online, (consulté le 3 janvier 2020)
  13. (en-GB) « Notts County sign Marcus Huber and Jack Grealish », sur https://www.bbc.com/, BBC, 13 septembre 2019.
  14. (en-GB) « MK Dons 3-1 Notts County », sur https://www.bbc.com, BBC, 14 septembre 2013.
  15. (en) « Loan watch: Carruthers earns bragging rights over Grealish », sur https://web.archive.org, Web Archive, 15 septembre 2013.
  16. (en) « Notts County 3-1 Gillingham », sur https://www.bbc.com, BBC, 7 décembre 2013.
  17. (en) « Colchester United 0-4 Notts County », sur https://www.bbc.com, BBC, 14 décembre 2013.
  18. (en-GB) « Grealish Signs New Notts Loan Deal », sur https://www.nottscountyfc.co.uk, Notts County FC, .
  19. « League One scores en direct, calendrier et résultats », sur https://www.sofascore.com, SofaScore
  20. (en-GB) Christopher Lau, « Manchester City Win Hong Kong Soccer Sevens Cup », sur wildeastfootball.net, 26 mai 2014.
  21. (en) Mat Kendrick, « Exclusive: Jack Grealish offered a new four-year contract by Aston Villa », sur birminghammail.co.uk, .
  22. (en) « Jack Grealish: Aston Villa midfielder signs new contract », sur bbc.com, .
  23. (en) Steve Canavan, « Aston Villa 1-0 Blackpool », sur https://www.bbc.com, BBC, 4 janvier 2015.
  24. (en) Phil McNulty, « Aston Villa 2-0 West Bromwich Albion », sur bbc.com, 7 mars 2015.
  25. (en) Jonathan Jurejko, « Aston Villa 3-3 Queens Park Rangers », sur bbc.com, 7 avril 2015.
  26. (en) Phil McNulty, « Aston Villa 2-1 Liverpool », sur bbc.com, 19 avril 2015.
  27. (en) Phil McNulty, « Arsenal 4-0 Aston Villa », sur bbc.com, .
  28. (en) « Jack Grealish warned by Aston Villa boss Tim Sherwood », sur bbc.com, .
  29. « Grealish a choisi les Three Lions », sur lequipe.fr, .
  30. (en) « Aston Villa midfielder Jack Grealish receives England U21 call-up », sur skysports.com, .
  31. « Angleterre : Marcus Rashford forfait, Jack Grealish appelé », sur lequipe.fr, .
  32. (en) Mat Kendrick, « Jack Grealish is motivated by the death of his baby brother », sur http://www.birminghammail.co.uk, Birmingham Mail, (consulté le 1er janvier 2020)
  33. (en) Mat Kendrick, « Aston Villa v Arsenal: This 1905 FA Cup winner is related to a current Villa star - find out who », sur http://www.birminghammail.co.uk, Birmingham Mail, (consulté le 1er janvier 2020)
  34. (en) « englandstats.com | 285 Billy Garraty (1903) », sur https://englandstats.com, England Stats (consulté le 1er janvier 2020)
  35. « Jack Grealish (Aston Villa) s'excuse après avoir provoqué un accident en ne respectant pas le confinement », sur https://www.francefootball.fr, France Football, (consulté le 9 mai 2020)
  36. Baptiste Blanchard, « Premier League: Grealish écope d'une grosse amende pour avoir enfreint le confinement », sur https://rmcsport.bfmtv.com, RMC Sport, (consulté le 9 mai 2020)
  37. Delmar Laforge, « Jack Grealish lève plus de 54 000 £ pour les employés héroïques du NHS avec une vente aux enchères de chemises », sur https://news-24.fr, News 24, (consulté le 9 mai 2020)
  38. (en) « PFA Teams of the Year: Norwich, Leeds dominate Championship, Barnsley in League One and Lincoln in League Two », sur skysports.com, .

Liens externesModifier