Ouvrir le menu principal

Jack Frost (film, 1998)

film fantastique du temps des fêtes, sorti en 1998

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jack Frost.
Jack Frost
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film
Titre québécois Petit Papa Noël
Titre original Jack Frost
Réalisation Troy Miller
Scénario Mark Steven Johnson
Steve Bloom
Jonathan Roberts
Jeff Cesario
Acteurs principaux
Sociétés de production Azoff Entertainment
The Canton Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre fantastique
Durée 101 minutes (h 41)
Sortie 1998

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Jack Frost en France ou Petit papa Noël[1],[2] et Jack, le bonhomme de Neige[3] au Québec, est un film fantastique américain de Troy Miller avec Michael Keaton et Kelly Preston sorti en 1998 aux États-Unis puis en 1999 en France. Trois des quatre enfants de Frank Zappa, Dweezil Zappa, Ahmet Zappa et Moon Unit Zappa, apparaissent dans le film.

Le costume de bonhomme de neige de Jack est créé par le Jim Henson's Creature Shop.

Sommaire

SynopsisModifier

Jack Frost, un chanteur, ne tient jamais les promesses qu'il fait à son fils Charlie. C'est alors qu'il meurt dans un accident de voiture puis ressuscite un an après sous les traits d'un bonhomme de neige

Fiche techniqueModifier

 
Jack Frost tel qu'il est représenté dans le film.

DistributionModifier

RéceptionModifier

CritiquesModifier

Le film reçoit principalement des critiques négatives. L'agrégateur Rotten Tomatoes donne une note de 20 % basée sur 55 critiques[4].

Roger Ebert donne la note d'une étoile sur quatre en écrivant « Il est possible que les employés de Jim Henson et d'Industrial Light and Magic ont joint leur efforts pour créer la créature la plus repoussante de l'histoire des effets spéciaux, et je n'oublie pas la poupée Chucky ou l’intestin du désert de Star Wars »[5],[6].

Box-officeModifier

Produit pour 85 millions de dollars de budget, le film rapporte 7 millions de dollars lors de son week-end d'ouverture[7]. Au final, il rapportera 345 millions de dollars aux États-Unis et est considéré comme un échec au box-office[8].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Jack Frost (Petit Papa Noel) (Bilingual) », sur Amazon (consulté le 26 juin 2018)
  2. « Jack Frost (1998) », sur notrecinema.com (consulté le 26 juin 2018)
  3. « Jack, le bonhomme de neige », sur TVA (consulté le 26 juin 2018)
  4. (en) « Jack Frost (1998) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 27 juillet 2018)
  5. (en) Roger Ebert, « Jack Frost », sur rogerebert.com, (consulté le 27 juillet 2018)
  6. « It's possible for the Jim Henson folks and Industrial Light and Magic to put their heads together and come up with the most repulsive single creature in the history of special effects, and I am not forgetting the Chucky doll or the desert intestine from Star Wars »
  7. (en) Robert W. Welkos, « "Star Trek: Insurrection Melts 'Jack Frost'" », sur Los Angeles Times, (consulté le 27 juillet 2018)
  8. (en) « Jack Frost (1998) », sur Box Office Mojo (consulté le 27 juillet 2018)

Liens externesModifier