Ivan Goubkine

Ivan Goubkine
1937-Gubkin.jpg
Fonction
Parlementaire du Soviet suprême de l'Union soviétique
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Pozdniakovo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
École des mines de Saint-Pétersbourg
Institut des mines de Saint-Pétersbourg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Académie des mines de Moscou (d)
Comité géologique de Russie (d)
Académie des sciences de l'URSS (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chaires
Membre de l'Académie des sciences de l'URSS (d), liste de membres de l'Académie des sciences de l'URSS (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parti politique
Membre de
Académie des sciences de l'URSS (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Ordre de Lénine
Ingénieur scientifique émérite de la république socialiste soviétique fédérative de Russie (d)
Ordre du Drapeau rouge du Travail
Lauréat du Prix Lénine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ivan Mikhaïlovitch Goubkine (en russe : Иван Михайлович Губкин ; - ) est un géologue russe puis soviétique. Il fut président du Congrès géologique international de Moscou (1937) et s'intéressa particulièrement aux gisements de pétrole de la région située entre la Volga et l'Oural.

BiographieModifier

La famille d'Ivan Goubkine est originaire de la région de Belgorod, près de l'Ukraine. Il est né dans une famille pauvre de bateliers de la Volga.

Goubkine fréquenta l'école de l'Ouïezd de Mourom. En 1890 il terminait une formation d’instituteur et fut affecté à Mourom. De 1895 à 1898 il étudia à l'École normale de Saint-Pétersbourg et put enseigner dans cette capitale impériale.

Il s'inscrivit à l'École des mines de Saint-Pétersbourg et, diplômé en 1910, il fut recruté par l'Institut de Géologie. Il effectua un stage de génie pétrolier aux États-Unis de 1917 à 1918 [1]. À son retour, Lénine le nomma à la Commission des pétroles. Nommé professeur à l’Institut minier de Moscou en 1920, il en devint le recteur deux ans plus tard.

En 1921, il adhéra au parti communiste. Il dirigea la commission d'enquête de l'Anomalie magnétique de Koursk de 1920 à 1925, qui conclut finalement à la présence d'énormes gisements de fer. Il fut élu à l'Académie des sciences de Russie en 1929, et en fut le vice-président de 1936 à 1939. En 1931 devant l'Académie des sciences il défend pour la première fois le futur pétrolier de la Sibérie. Il présume que c'est à l'est de l'Oural en bordure de la dépression sibérienne que l'on peut trouver des structures favorables à l'accumulation de pétrole. L'ouvrage de Goubkine, Учение о нефти (Étude du pétrole) (1932), développe la théorie des origines du pétrole et des conditions nécessaires pour la formation des gisements de pétrole. En 1934, suivant ses instructions de repérages, des traces de pétrole sont décelées dans la rivière Yougan, qui se déverse dans l'Ob, non loin de la ville de Sourgout. D'immenses nappes de pétrole, parmi les plus vastes du monde sont scellées au plus profond du sous-sol de l'Ob[2].

Goubkine était le rédacteur en chef de la revue Problèmes de géologie soviétique. En 1929, il reçut l'Ordre de Lénine. Au cours des premier et deuxième plans quinquennaux, il fut président du "Comité de la production" de l'Académie des sciences (1930-1936). Goubkine est mort à Moscou en 1939.

Ont été nommés en son honneur :

RéférencesModifier

BibliographieModifier

  • Anatole Safonov (1939), « Ivan Mikhailovitch Goubkin (1871-1939) », AAPG Bulletin, tome 23, n° 8, pp. 1283-1284.
  • Eric Hoesli, L'épopée sibérienne, La Russie à la conquête de la Sibérie et du Grand Nord, Genève, éditions des Syrtes et Paulsen, , 826 p. (ISBN 978-2-940523-70-2), p. 695-696.

SourceModifier

Liens externesModifier