Ivan Boldine

Ivan Vassilievitch Boldine
Иван Васильевич Болдин
Naissance
Vysokaya, gouvernement de Penza
Décès (à 72 ans)
Kiev
Origine Soviétique, Russe
Allégeance Flag of the Soviet Union (1924–1955).svg Union soviétique
Arme Red Army flag.svg Armée rouge
Grade Général
Années de service 1914-1958
Conflits Guerre civile russe
Seconde Guerre mondiale
Distinctions Héros de l'Union soviétique

Ivan Vassilievitch Boldine est un général de l'Union soviétique.

BiographieModifier

C'est un fils d'un paysan, il étudie à l'école secondaire et commence à travailler avec son père. En 1914, il s'installe dans le village de Vysokaya où il travaille dans le traitement de farine. Il est recruté dans l'armée impériale russe le pendant la Première Guerre mondiale. Il reçoit plusieurs mois d'entraînement dans l'infanterie avec son régiment, le 23e régiment d'infanterie, le régiment est déployé ensuite sur le front turc. Il sert pendant trois ans sur ce front contre les Turcs, il participe à des opérations vers Erzurum et Kars.

Après la Révolution de , il rejoint la politique. Il est élu membre du comité révolutionnaire dans la région de Insa. Du au , il a été chef adjoint du Comité exécutif du district d'Insa. Il rejoint le Parti communiste en et assiste au congrès russe des Soviétiques en juillet, Représentant Penza.

En , Boldine reprend sa carrière militaire. Il sert en Carélie. Il défend Petrograd contre les forces russes blanches, puis contre les forces polonaises près de Polotsk et Lepel durant la guerre polono-soviétique. En , est promu commandant d'un bataillon et en août d'un régiment. En il rejoint l'académie militaire et est diplômé en .

Il est affecté à Toula en 1924 et prend le commandement d'un régiment d'infanterie. Il participe au travail politique et sert dans le Soviet de la ville. En , il est chargé de former et de commander un régiment de Moscou. De à , il rejoint à l'Académie militaire Frounze.

En , il commande un groupe mécanisé de cavalerie dans le district militaire proche de la frontière polonaise. En , il est nommé commandant du district militaire d'Odessa. Après l'opération Barbarossa, il commande le district militaire de l'Ouest. Le , il est assigné pour commander un groupe opérationnel dans le Front centre. Son groupe est encerclé près de Vyazma mais le groupe réussit à rompre l'encerclement. Il est blessé et passe un mois à l'hôpital de Moscou. En , il est affecté à la 50e armée pour défendre la ville de Tula. En printemps 1942, la 50e armée participe à la contre offensive d'hiver. Il reste commandent de la 50e armée jusqu'en et est promu au rang de colonel général le . La 50ème armée était généralement relativement faible en force et était utilisée dans des rôles secondaires. En , l'armée a été transférée au Front de Biélorussie. Le , la 50e armée est envoyée pour combattre les forces allemandes le long du canal Augustów[1].

En , il passe une année au commandement la 8e armée de gardes des forces soviétiques en Allemagne, il a occupe ce poste jusqu'en . En 1952, il commande le district militaire de Sibérie de l'Est pendant deux ans et, en 1954, il est nommé commandant en chef du district militaire de Kiev jusqu'en 1958. En 1961, les premiers jours de guerre et son rôle dans la défense de Toula. Il est mort à Kiev le [2],[3].

NotesModifier

  1. "Boldin, Ivan Vasilevich". Generals.dk. Retrieved December 17, 2015.
  2. Buttar, Prit (2012-02-07). Battleground Prussia: The Assault on Germany's Eastern Front 1944-45. Osprey Publishing. (ISBN 9781849087902).
  3. Dr. Boris Sokolov, Marshal K.K. Rokossovsky, Helion & Co., Ltd., Solihull, UK, 2015, p 380