Ouvrir le menu principal

École publique de journalisme de Tours

École publique de journalisme de Tours (EPJT)
Université de Tours (logo 2017).png
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
École publique de journalisme (EPJT)
Localisation
Campus
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Centre-Val de Loire
voir sur la carte du Centre-Val de Loire
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Tours
voir sur la carte de Tours
Red pog.svg
Divers
Membre de
Site web

L’École publique de journalisme de Tours (EPJT) est l'une des 14 écoles reconnues par la profession, via le dispositif prévu par la Convention collective nationale de travail des journalistes et ce depuis 1981. Elle est rattachée à l'UFR Lettres et Langues de l’université de Tours. Ses locaux sont situés à Tours sur le site Pont-Volant (Tours Nord).

Modalités d'accèsModifier

L'école publique de journalisme de Tours (EPJT) propose un seul type de cursus : un Master en deux ans, accessible aux étudiant titulaires, au minimum, d'un diplôme bac+3, quel que soit son parcours antérieur.

L'entrée à l'EPJT a lieu après un concours écrit, puis un entretien. Chaque année, sur près de 600 candidats, seuls 36 étudiants sont admis à intégrer l'école.

FormationModifier

La formation en journalisme de Tours allie savoirs théoriques (histoire, histoire de la presse, sciences politiques, sciences économiques…) et pratiques. Les étudiants sont préparés aux trois types de médias : presse écrite, radio, télévision, ainsi qu'au multimédia.

Tout au long du cursus, les étudiants sont amenés à travailler comme de véritables professionnels. À ce titre, sous la direction de l'équipe pédagogique, ils réalisent des productions éditoriales dans le cadre des journaux écoles. Par ailleurs, en licence, les étudiants produisent des programmes audiovisuels diffusés sur TV Tours Val de Loire et RCF Touraine, ainsi que des articles publiés sur les sites de l'école et un blog du Monde.fr.

Outre le corps enseignant composé d'universitaires, de nombreux intervenant extérieurs, issus du monde des médias, viennent régulièrement compléter la formation.

Depuis sa création, l'EPJT a formé près de 2000 journalistes parmi lesquels quelques noms célèbres comme Harry Roselmack, Marie-Laure Augry ou Leïla Kaddour-Boudadi

Ouverture internationaleModifier

S'appuyant sur le réseau international de l'université de Tours, l'EPJT propose aux étudiants qui le désirent d'effectuer une partie de leur cursus à l'étranger.

Voir aussiModifier