Institut français de Naples

Institut français Napoli
Logo de l'organisation
Situation
Création 1919
Ancien nom Institut français de Naples[1]
Changement de nom 1er janvier 2012
Domaine culture, éducation
Siège Via Francesco Crispi, 86
80121 Napoli
Coordonnées 40° 50′ 10″ N, 14° 13′ 47″ E
Langue français, italien
Organisation
Directeur Christophe Musitelli
Personnes clés Paul-Marie Masson (fondateur), Pierre Courcelle, Paul Teyssier, Georges Vallet, Jean Digne, Jean-Noël Schifano, Danièle Rousselier, Fabrice Morio, Henri Bosco, Jean Grenier, Dominique Fernandez, Michel de Boüard
Organisations affiliées Institut français
Dépend de Ministère des Affaires étrangères

Site web institutfrancais-napoli.com
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Institut français Napoli
Géolocalisation sur la carte : Campanie
(Voir situation sur carte : Campanie)
Institut français Napoli
Géolocalisation sur la carte : Naples
(Voir situation sur carte : Naples)
Institut français Napoli

L'Institut français de Naples est un établissement né en 1919 dont la mission est d'entretenir des relations culturelles et linguistiques entre l'Italie méridionale et la France. Intégré au réseau culturel de la diplomatie française en Italie et dépendant du ministère des Affaires étrangères français, il a pour nom officiel Institut français Napoli depuis 2012. Situé quartier Chiaia dans un palais de style néo-Renaissance, il abrite un centre de recherche, une bibliothèque-médiathèque et les bureaux du consulat français.

HistoireModifier

La création de l'Institut français de Naples est directement liée au plus ancien institut français du monde, l'Institut français de Florence fondé en 1907 par Julien Luchaire[2]. En 1918, ce dernier, alors directeur de l'Institut, détacha deux de ses professeurs non mobilisés afin de donner à Naples des cours de langue et de littérature françaises durant les vacances d'été. Ces cours se poursuivirent pendant toute l'année scolaire 1918-1919 par deux autres professeurs de l'Institut de Florence, Urbain Mengin et Eugénie Cathelin[3], dans un local d'une école primaire supérieure de jeunes filles, la Scuola Complementare Guacci Nobile, située dans le Palazzo Ruffo di Bagnara piazza Dante[4].

La faculté de Lettres de Grenoble chargea alors le musicologue Paul-Marie Masson, à l'époque également professeur à l'Institut de Florence, de fonder un institut français à Naples. Il fut créé au cours de l'automne 1919 et Paul-Marie Masson en fut le premier directeur[4].

Le , par décret présidentiel, l'établissement s'émancipe de l'Institut de Florence pour être officiellement rattaché à l'Université de Grenoble[4]. C'est pour cette raison qu'il est encore surnommé « il Grenoble » par les Napolitains.

D’abord hébergé au Palais Corigliano dans le centre historique, l’Institut déménage en 1933 vers le nouveau quartier résidentiel de la Via Crispi, dans un bâtiment d’inspiration néo-classique construit en 1884 par l’architecte anglo-napolitain Lamont Young.

Notes et référencesModifier

  1. Il fut renommé « Institut français Napoli » en 2012 dans le cadre d’une réforme mondiale du réseau culturel et de coopération du ministère des Affaires étrangères initiée par la loi du 27 juillet 2010, en remplacement des activités culturelles françaises qui étaient jusque-là réunies au sein de l'association CulturesFrance.
  2. (Iraci 2011)
  3. Université de Grenoble, Commémoration du cinquantenaire de l'Institut français de Florence : 1908-1959, Grenoble, Université de Grenoble,
  4. a b et c Jérémie Dubois, L'enseignement de l'italien en France 1880-1940 : Une discipline au cœur des relations franco-italiennes, Grenoble, Université de Grenoble, coll. « Italie plurielle », , 458 p. (ISBN 978-2-84310-299-8), p. 148

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (it) Sandrine Iraci (sous la direction de Maurizio Bossi, Marco Lombardi et Raphaël Muller), L'Institut français de Naples : L'extension de la politique culturelle française en Italie du sud au lendemain de la Première Guerre mondiale, t. 19 : La cultura francese in Italia all’inizio del XX secolo. L’Istituto Francese di Firenze (Atti del Convegno per il centenario (1907-2007)), Florence, Leo S. Olschki, coll. « Gabinetto Scientifico Letterario G.P. Vieusseux », , 238 p. (ISBN 978-88-222-5952-3), p. 181-194.  
  • (it) Sandrine Iraci, La politica culturale francese in Sud Italia nel periodo fra le due guerre : l'Istituto francese di Napoli, 1919-1940 (Revue bimestrielle L'Acropoli), Grenoble, (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier