Ilmar Laaban

Ilmar Laaban
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
StockholmVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Rahumäe Cemetery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités

Ilmar Laaban (né le à Tallinn, Estonie – mort le à Stockholm, Suède) est un poète estonien.

BiographieModifier

Ilmar Laaban a écrit principalement des poèmes surréalistes. Il a traduit en suédois les auteurs Artur Alliksaar, Betti Alver, Jaan Kaplinski, Viivi Luik et Paul-Eerik Rummo et en allemand les auteurs Juhan Liiv, Gustav Suits, Jaan Oks, Henrik Visnapuu et Marie Under. Il a également rédigé des essais littéraires sur des œuvres d’artistes comme Frédéric Iriarte, Endre Nemes (en), Franco Leidi, Rafael Bellange, Lech Rzewuski (en), Folke Lalander et d’autres.

ŒuvresModifier

  • Ankruketi lõpp on laulu algus (1946)
  • Rroosi Selaviste (1957)
  • Oma luulet ja võõrast (1990)
  • Marsyase nahk (1997)
  • Magneetiline jõgi (2001)
  • Sõnade sülemid ja sülemite süsteemid (2004)

Critique d’artModifier

L’Irréalisation d’un monde. Manifeste sur les œuvres peintures et sculptures réalisées par Frédéric Iriarte, artiste plasticien. (ISBN 91-630-2304-0) (1995).

Liens internesModifier

SourceModifier

Liens externesModifier