Ouvrir le menu principal

Igamie

ancienne division territoriale administrative française

Une « igamie » était une unité de découpage administratif de la France groupant plusieurs départements. Ces circonscriptions étaient administrées par un représentant de l'État, appelé inspecteur général de l'administration en mission extraordinaire, en abrégé IGAME, d'où leur nom d’igamies. Les igamies furent créées par la loi du 21 mars 1948, pour coordonner l'action de la région militaire et des préfets de départements.

Les igamies correspondaient alors aux régions militaires et leur chef-lieu était le même que celui de la région militaire. Les igamies disparaîtront en 1964, les IGAME étant alors remplacés par les préfets de région.

Les igamies concernaient alors tout le territoire départementalisé de la France : France métropolitaine et Algérie française (jusqu'à l'indépendance de l'Algérie en 1962).

Sommaire

Liste des igamiesModifier

AlgérieModifier

MétropoleModifier

 
Carte des igamies créées en 1948.

Les igamies de Lille, Bordeaux, Marseille et Dijon sont administrées par un « IGAME volant » (résidant à Paris) de 1948 à 1949, qui est remplacé par la suite par un « IGAME » (résidant au chef lieu du département et cumulant la fonction de préfet) comme dans les autres igamies.

SourcesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier