Ibis rouge

espèce d'oiseaux

Eudocimus ruber

Eudocimus ruber
Description de cette image, également commentée ci-après
Ibis rouge
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Pelecaniformes
Famille Threskiornithidae
Genre Eudocimus

Espèce

Eudocimus ruber
(Linnaeus, 1758)

Répartition géographique

Description de l'image Scarlet Ibis range map.png.

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 22/10/1987

L'Ibis rouge (Eudocimus ruber) est une espèce d'oiseaux grégaires dont les colonies peuvent atteindre plusieurs milliers d'individus.

Dans la zone néotropicale, il vit à l'embouchure des fleuves ou dans les marais côtiers.

DénominationsModifier

Son nom latino-américain est corocoro rojo.

CaractéristiquesModifier

 
Ibis rouge du spectacle des oiseaux du ZooParc de Beauval (France).
 
Ibis rouge taxidermisé.

Si la majorité de son plumage est d'une couleur dominante rouge, raison pour laquelle un braconnage intense s'est créé autour de cette espèce, les extrémités des ailes de l'Ibis rouge sont noires.

Sa coloration est due aux caroténoïdes présents dans ses aliments[1], essentiellement des petits crustacés (crevettes et crabes de mangrove). En captivité, les couleurs de l'ibis rouge se fanent progressivement s'il n'a pas un apport en caroténoïdes suffisant.

Écologie et comportementModifier

Les ibis rouges sont des oiseaux grégaires dont les colonies peuvent atteindre plusieurs milliers d'individus. Ils aiment se trouver à la cime des arbres.

AlimentationModifier

Le bec courbe permet à cet oiseau d'extraire des insectes et d'autres invertébrés de la vase des marais.

ReproductionModifier

C'est au plus fort de la saison des pluies, de mars à juillet, que se déroule la reproduction. Après une courte parade, les oiseaux construisent un nid rudimentaire dans lequel la femelle dépose de 2 à 4 œufs. Il est situé entre 1,50 et 6 m de hauteur, dans les jeunes palétuviers.

Habitat et répartitionModifier

Dans la zone néotropicale, il vit à l'embouchure des fleuves ou dans les marais côtiers (forêts de palétuviers).

On trouve des ibis rouges du sud-est des États-Unis au Brésil en passant par la côte pacifique de l'Amérique centrale et les Grandes Antilles. Deux sous-espèces se partagent cette zone de distribution : la sous-espèce nominale Eudocimus ruber ruber se rencontre au sud, du Venezuela au sud-est du Brésil. L'autre sous-espèce Eudocimus ruber albus se trouve au nord en Floride, en Louisiane, sur le littoral pacifique de l'Amérique centrale et à Cuba.

ClassificationModifier

Cette espèce peut s'hybrider avec l'autre espèce de son genre, l'Ibis blanc (E. albus), et les deux oiseaux sont parfois considérés comme conspécifiques, c'est-à-dire ne formant qu'une seule et même espèce.

L'ibis rouge et l'espèce humaineModifier

Faisant l'objet d'un braconnage intense pour ses plumes rouges, il a un statut d'espèce protégée depuis longtemps dans certains pays (au Surinam en 1955). Il est depuis 1987 inscrit dans l'annexe II de la Convention de Washington sur le commerce des espèces en voie de disparition.

L'Ibis rouge est l'emblème national de Trinité-et-Tobago.

Notes et référencesModifier

  1. Fox D.L. (1962) Carotenoids of the scarlet ibis. Comp Biochem Physiol. Jan;5: pp 31-43

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :