Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Humains.
Humains
Description de cette image, également commentée ci-après
Paysage du Lötschental.

Réalisation Jacques-Olivier Molon
Pierre-Olivier Thévenin
Acteurs principaux
Sociétés de production La Fabrique 2
Vega Film
Iris Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Genre Horreur
Thriller
Durée 75 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Humains est un film d'horreur franco-helvéto-luxembourgeois réalisé par Jacques-Olivier Molon et Pierre-Olivier Thévenin sorti en 2009.

SynopsisModifier

Le professeur Schneider convainc son fils Thomas et son étudiante Nadia de l'accompagner dans une expédition scientifique dans les Alpes suisses pour tenter d'y découvrir des restes d'homme de Néandertal en se fiant aux documents laissés par un scientifique soviétique mort à Stalingrad. Dans le train qui la conduit dans le Lötschental, Nadia fait la rencontre de Gildas, sa compagne Patricia et sa fille Élodie, une adolescente détestant sa belle-mère. Nadia lit un ouvrage volumineux consacré aux Tschäggättä, personnages monstrueux du Carnaval suisse.

À la suite d'une panne de voiture, Gildas et sa famille sont recueillis dans le véhicule des scientifiques. Celui-ci quitte la route quand Thomas tente d'éviter ce qu'il prend pour un animal. La fourgonnette s’écrase dans un ravin et le professeur est tué. Le groupe de rescapés doit tenter de trouver un chemin pour rejoindre un village dans une contrée montagneuse isolée. Ils ne sont pas au bout de leurs difficultés, car bientôt ils constatent qu'ils sont observés et suivis.

Ils découvrent que quelques Néandertaliens mâles ont survécu dans cette vallée reculée et qu'ils tentent de capturer vivantes les femmes du groupe pour assurer la survie de leur espèce. Ils sont aidés dans leur projet par les habitants de la vallée, désireux de les payer en retour de services rendus à leurs ancêtres. Seule Élodie va échapper au violent combat qui oppose le groupe aux Néandertaliens et à leur complices locaux. Elle arrive à rejoindre un village où elle erre, hébétée, au milieu des Tschäggättä qui se déchaînent.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

RéceptionModifier

FréquentationModifier

Le film est sorti dans 116 salles mais n'a pas dépassé les 30 000 entrées lors de ses 5 premiers jours[2].

Accueil critiqueModifier

Le film a reçu un accueil très exécrable. D'après L'Express, le film compile « Scénario faible, répliques inutiles, effets désolants » et reste un « film de genre totalement raté »[3]. Également selon filmsactu.com « Humains s'impose immédiatement comme un gentil nanar parfaitement inoffensif »[4]. C'est le seul film à être chroniqué sur nanarland.com dès sa première semaine de diffusion[5].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Film présenté le à l'European Film Market de la Berlinale 2009.
  2. Rurik Sallé, « Les bons comptes font les bons amis: Box Office », sur mad-movies.com, (consulté le 24 mai 2009)
  3. Christophe Carrière, « Humains », sur lexpress.fr, (consulté le 24 mai 2009)
  4. Arnaud Mangin, « Critique ciné: Humains », sur filmsactu.com, (consulté le 24 mai 2009)
  5. Norman Bates, « Hélène et les Garçons Bouchers », sur matierefocale.com, (consulté le 24 mai 2009)