Ouvrir le menu principal

Huib Hoste

Architecte, designer et urbaniste belge
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hoste.
Huib Hoste
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
HoveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Influencé par
Archives conservées par

Huibrecht Hoste ou Huib Hoste, né le à Bruges et décédé le à Hove dans la province d'Anvers, est un architecte et urbaniste belge.

Église Notre-Dame à Zonnebeke

Il grandit dans une famille brugeoise francophone catholique traditionaliste. Il est élève à l’Académie locale et à l’université de Gand[1].

Jusqu'à la Première Guerre mondiale, il réalise une trentaine de projets (créations ou rénovations) dans un style néo-gothique[1].

Durant le conflit, il s'exile aux Pays-Bas où il étudie l’architecture contemporaine et l'École d'Amsterdam, se rapproche de Louis Van der Swaelmen et du mouvement De Stijl[1].

Après la Première Guerre mondiale il a joué un rôle important dans la reconstruction des villages flamands : ainsi il a dessiné les plans de la nouvelle église Notre-Dame à Zonnebeke (première église moderne en Belgique).

Il travaille à des logements populaires et aux cités-jardins dans une visée émancipatrice pour la classe ouvrière. Il s’intéresse à la rationalisation, à la standardisation de la construction et à l’utilisation du béton[1].

En 1928, Hoste est l'un des fondateurs des congrès internationaux d'architecture moderne ou CIAM, créés pour promouvoir une architecture et un urbanisme fonctionnels. Il crée la revue Opbouwen et enseigne à l’Institut supérieur d’Architecture et des Arts décoratifs de La Cambre[1]. Il a participé au groupe Cercle et carré en 1929 à Paris, autour de Michel Seuphor.

La Maison Gombert à Woluwe-Saint-Pierre et la Maison Noire à Knokke sont d'autres œuvres importantes de Huib Hoste. Il aménage également la rive gauche de l’Escaut à Anvers (1933) et le quartier de la gare en périphérie de Bruges (1937)[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f Feuillet n°120, Centre Albert Marinus, 1er trimestre 2016

BibliographieModifier

  • Françoise Aubry, Jos Vandenbreeden, Christine Bastin, Jacques Evrard, France Vanlaethem, L'architecture en Belgique art nouveau, art déco & modernisme, Lannoo Uitgeverij, 2006

Liens externesModifier