Hugues de Toscane

noble toscan

Hugues de Toscane, dit Hugues le Grand (v. 950- à Pistoia), marquis de Toscane de 961 à sa mort, duc de Spolète, marquis de Camerino de 989 à 996.

Hugues de Toscane
Titres de noblesse
Margrave de Toscane
-
Prédécesseur
Successeur
Duc de Spolète
-
Prédécesseur
Successeur
Margrave de Camerino
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
Famille
Père
Mère
Willa de Tuscie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enfant
Willa di Ugo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Blason

Biographie modifier

Fils de Hubert de Spolète et de Willa de Spolète, Hugues de Toscane épouse une certaine Judith avec qui il a une fille, Willa. Il choisit Florence comme capitale à la place de Lucques et fait édifier à partir de 978 la Badia Fiorentina et se rend célèbre par ses multiples donations aux églises qui sont à l'origine de son surnom.

En 993, après l'assassinat du prince de Capoue Landenolf II considéré comme un vassal de l'Empire[1] (21 avril), il met le siège devant la ville et châtie les coupables, sur ordre du jeune roi de Germanie Otton III.

Ce même Othon III couronné empereur le jugeant sa puissance trop grande lui retire le duché de Spolète et Camerino en septembre 996 et les confie à Conrad d'Ivrée (996-998) puis à Adémar.

Hugo aurait fondé cinq ou six monastères au cours de sa vie, mais on ne sait pas clairement de quels monastères il s'agissait. Un certain nombre de nouvelles communautés monastiques voient également le jour sous son règne. Pour le salut de son âme, il fit également un don important à l'abbaye de Saint-Michel de Marturi.

Ascendance modifier

Sources modifier

Notes et références modifier

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier