Hugues de Bonnevaux

abbé

Hugues de Bonnevaux est un saint de l’Église catholique et un moine cistercien, fêté le .

Hugues de Bonnevaux
Fonctions
Abbé
Abbaye de Bonnevaux
-
Abbé
Abbaye de Léoncel
-
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Hugues de ChâteauneufVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Parentèle
Autres informations
Ordre religieux
Étape de canonisation
Fête

Biographie

modifier

Origines

modifier

Hugues de Châteauneuf est issu de la famille de Châteauneuf d'Isère (actuel Châteauneuf-sur-Isère)[1]. Il est le neveu d'Hugues, saint et évêque de Grenoble[1],[2].

Carrière monacale

modifier

Il devient moine à l'abbaye du Miroir en Bourgogne[2]. Il est élu, en 1161, abbé de Léoncel[2], dans l'actuel département de la Drôme. Enfin, en 1169, il devient abbé de Bonnevaux[2], en Dauphiné qu'il gouverne pendant 28 ans jusqu'à son décès en 1194[3]. Il est célébré le , dans le diocèse de Grenoble-Vienne[3].

Hugues de Bonnevaux est le médiateur de la querelle entre le pape Alexandre III et l’empereur Frédéric Barberousse qu'il parvient à réconcilier en 1177[4].

Œuvres

modifier

Il est l'auteur d'une vie de Saint Bernard[4].

Notes et références

modifier
  1. a et b Gustave de Rivoire de La Bâtie, Armorial de Dauphiné contenant les armoiries figurées de toutes les familles nobles et notables de cette province, accompagnées de notices généalogiques complétant les nobiliaires de Chorier et de Guy Allard, Lyon, Imprimerie Louis Perrin (réimpr. 1969 (Allier - Grenoble)) (1re éd. 1867), 821 p. (lire en ligne), p. 144.
  2. a b c et d Michel Rubellin, Église et société chrétienne d'Agobard à Valdès, Lyon, Presses universitaires de Lyon, coll. « Collection d’histoire et d’archéologie médiévales », , 552 p. (ISBN 978-2-72971-077-4, lire en ligne), p. 339.
  3. a et b Bernard Bligny, Histoire des diocèses de France : Grenoble, vol. 12, Paris, Éditions Beauchesne, , 350 p. (ISSN 0336-0539), p. 331-333, « Calendrier des Saints ». (présentation partielle en ligne, sur books.google.fr)
  4. a et b [1]

Voir aussi

modifier

Bibliographie

modifier
  • Anselme Dimier, Saint Hugues de Bonnevaux, de l'ordre de Cîteaux, 1120-1194. Avec le texte inédit de la Vita Hugonis et de plusieurs autres documents - Par un moine de Tamié, Grenoble, Impr. Saint-Bruno, 1941, 347 pages.

Liens externes

modifier