Ouvrir le menu principal

Hubert Granier

contre-amiral
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Granier.

Hubert Jean Marie Granier ou amiral Granier, est un contre-amiral (2e s) et historien français, né le 17 avril 1932 à Rennes et résidant à Brest.

BiographieModifier

ÉtudesModifier

Il est au Collège de l'Immaculée conception de Pau puis le Collège Saint-Vincent de Rennes et intègre le Prytanée Militaire de La Flèche.

DiplômesModifier

Il a un diplôme d'ingénieur de l'École Navale et est titulaire d'un doctorat d'histoire à l'Université de Paris-Sorbonne. Il a écrit sa thèse de doctorat sur la période de la décolonisation.

CarrièreModifier

  • En 1950, il s'engage dans la Marine nationale.
  • En 1952 et 1953, il fait l'Ecole d'aplication navale sur La Jeanne d'Arc.
  • De 1953 à 1955, il fait la Guerre d'Indochine (Cambodge) à bord de l'aviso Francis Garnier.
  • En 1956 et 1957, il fait l'École des officiers de transmission.
  • De 1957 à 1959, il sert à la Base aéronavale de Lanvéoc Poulmic où il est Lieutenant de vaisseau (1958).
  • De 1959 à 1961, il opère sur l'escorteur d'escadre Guepratte
  • De 1961 à 1963, il est instructeur à l'École navale.
  • De 1963 à 1965, il est officier en second sur l'aviso escorteur Enseigne de vaisseau Henry.
  • De 1965 à 1967, il passe Capitaine de corvette et est en poste à l'École Supérieure de Guerre Navale.
  • De 1967 à 1969, il commande l'escorteur rapide Le Champenois.
  • De 1969 à 1971, il est en poste à l'état-major de l'Escadre de l'Atlantique.
  • En 1971, il passe Capitaine de frégate.
  • De 1971 à 1974, il est Chef d'état-major du Groupe Naval d'Éssais et de Mesures[1].
  • De 1974 à 1976, il commande l'escorteur d'escadre Maillé Breze.
  • De 1976 à 1979, il passe Capitaine de Vaisseau (1977) et il travaille comme commandant en second du Centre d'instruction naval de Brest.
  • De 1979 à 1981, il commande la corvette Le Dupleix.
  • De 1981 à 1984, il est en poste à la Préfecture de la 2e Région maritime.
  • En 1986, il est Major-général du port de Brest.
  • En 1988, il quitte le service actif.

DécorationsModifier

OuvragesModifier

Il est notamment l'auteur d'une Histoire des marins français en cinq volumes (publiée chez Marines Éditions) et d'une série de portraits des grands marins de France dont voici la liste (à compléter?).

  • 1989 Marins de France au combat, marins illustres (1610-1745). Édition Ouest-France et de la cité.
  • 1990 Marins de France, conquérant d'Empires (1400-1800). Édition Ouest-France ENOM.
  • 1991 Marins de France, conquérants d'Empires XIXe-XXe siècles. Édition Ouest-France ENOM.
  • 1992 L'Amiral de Ruyter au combat. Économica.
  • 1993 Marins français au combat (1200-1610) France Empire.
  • 1995 Marins français au combat (1715-1789) France Empire.

SourceModifier

  • Biographie jusqu'en 1986 dans : Who's who in France 1989-1990 (21e édition). Éditions Jacques Lafitte S.A. (ISBN 2-85784-024-1), GRANIER (Hubert Jean Marie) page 780

RéférencesModifier

  1. Philippe de GAULLE, Mémoires accessoires, tome 2 : 1946-1982, Place des éditeurs, , 381 p. (ISBN 9782259229067, lire en ligne), "Le 23 mai 1973, je prends le commandement du Groupe naval d'essais de mesures basé à Brest [...] J'y dispose d'un petit état-major dirigé par un chef remarquable par sa loyauté et son activité, le capitaine de vaisseau Hubert Granier."