Ouvrir le menu principal

Hormisdas Langlais

personnalité politique canadienne

Hormisdas Langlais
Illustration.
Fonctions
Député des Îles-de-la-Madeleine
Prédécesseur Amédée Caron
Successeur Louis-Philippe Lacroix
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Saint-Octave-de-Métis
Date de décès (à 85 ans)
Lieu de décès Québec
Parti politique Union nationale
Profession Homme d'affaires

Hormisdas Langlais, né le à Saint-Octave-de-Métis et mort le à Québec, est un homme politique québécois. Il a été député de la circonscription des Îles-de-la-Madeleine à l'Assemblée nationale du Québec de 1936 à 1962.

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et étudesModifier

Il est le fils de Louis Langlais, marchand, et de Marie-Claire Blanchet[1]. Il étudie au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, au Collège de Lévis et à l'École des hautes études commerciales de Montréal, où il obtient une licence en sciences commerciales et maritimes en 1914[1].

CarrièreModifier

En 1915, il s'enrôle dans le service de surveillance de sous-marins dans le golfe du Saint-Laurent. Il est propriétaire de La maison de chauffage et de ventilation ltée[1]. Il épouse Berthe Maheu le 8 septembre 1920 à Arthabaska[1].

PolitiqueModifier

Lors de l'élection générale québécoise de 1935, il est candidat de l'Action libérale nationale dans la circonscription des Îles-de-la-Madeleine, mais il est défait par le député du Parti libéral, Amédée Caron. Lors de l'élection générale de 1936, il est élu député de l'Union nationale des Îles-de-la-Madeleine à l'Assemblée législative du Québec. Il est réélu à l'élection générale de 1939 et à celle de 1944. En 1944, il devient whip en chef de l'Union nationale. Il est réélu député à l'élection générale de 1948, et à celle de 1952. Du 1er juillet 1955 au 6 juillet 1960, il est adjoint parlementaire du ministre des Mines[1]. il est réélu député à l'élection générale de 1956 et à celle de 1960. Il perd l'élection de 1962[1].

Il meurt en 1976, à l'âge de 85. Il est inhumé dans le cimetière Notre-Dame-de-Belmont, le 9 avril 1976[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g Hormisdas LANGLAIS (1890-1976), notice biographique sur le site de l'Assemblée nationale