Ouvrir le menu principal

Ant-Man

Super-héros de l'univers Marvel
(Redirigé depuis Homme-Fourmi)
Page d'aide sur l'homonymie Pour le film de l'univers cinématographique Marvel, voir Ant-Man (film).

Ant-Man
Personnage de fiction apparaissant dans
Tales to Astonish.

Alias Henry Pym
Scott Lang
Eric O'Grady
(personnages successifs)
The Doctor Pym (VO), The Wasp (VO), The Yellow Jacket (VO) ; l'Homme-fourmi (VF)[1],[2]
Naissance
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sexe Homme
Espèce Humain
Cheveux Blonds (Pym et Lang)[2],[3]
Yeux Bleus (Pym et Lang)[2],[3]
Activité
  • (Pym) Aventurier, biochimiste, roboticien, ancien responsable du Manoir des Vengeurs ; citoyen des États-Unis (avec pendant un temps un casier judiciaire pour trahison, avant d’être totalement innocenté)[2]
  • (Lang) Chef d’entreprise, électronicien, aventurier, ancien employé de Stark International, ancien voleur ; citoyen des États-Unis avec un casier judiciaire[3]
Pouvoirs spéciaux Aucun[3]

Avec le costume et l'équipement de l'Homme-fourmi :

  • Changement de taille
  • Communication et contrôle des fourmis
Adresse
  • (Pym) Actuellement à l’Académie des Vengeurs (Palo Verde, Californie, États-Unis) ; auparavant le Manoir infini des Vengeurs, autrefois New York (États-Unis), en Angleterre, au Manoir des Vengeurs (Manhattan, New York, États-Unis), la Résidence des Vengeurs (Palo Verde, Californie, États-Unis), un laboratoire privé à Crestkill[2]
  • (Lang) Miami (Floride, États-Unis) ; autrefois New York (États-Unis)[3]
Taille 1,83 m (Pym, variable)[2]

1,80 m (Lang)[3]

Affiliation

Créé par
  • (Henry Pym)

Stan Lee
Jack Kirby

  • (Scott Lang)

David Michelinie
John Byrne

  • (Eric O’Grady)

Robert Kirkman
Phil Hester

Interprété par Michael Douglas
Paul Rudd
Films Ant-Man
Première apparition (Docteur Henry Pym)

(Hank Pym / Ant-Man)

  • (en) Tales to Astonish
    (vol. 1) #35
    (janvier 1962, par Stan Lee, Larry Lieber et Jack Kirby)
  • (fr) Fantask no 6
    (juillet 1969, avec Fantastic Four (vol. 1) #16 ; Tales to Astonish #35 a été publié dans Strange Spécial Origines no 205 en janvier 1987)[2]

(Scott Lang)

  • (en) Marvel Premiere #47
    (avril 1979)
  • (fr) Namor (Arédit) no 10
    (4e trimestre 1980 avec Marvel Premiere #47)[3]

(Eric O’Grady)

  • The Irredeemable Ant-Man #1
    (décembre 2006)
Éditeurs Marvel Comics

Ant-Man (« l’Homme-Fourmi » en français) est le nom de trois super-héros successifs évoluant dans l’univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Tales to Astonish (vol. 1) #27 en janvier 1962 sous l’identité du docteur Henry « Hank » Pym.

Le personnage apparaît pour la première fois en tant que Ant-man (traduit en français par l’Homme-fourmi dès ses premières publications aux éditions Lug[1]) dans Tales to Astonish #35 en .

Grâce aux invention géniales du scientifique Hank Pym, l'Homme-fourmi peut rapetisser et communiquer avec les fourmis.

Dans l'univers cinématographique Marvel, le personnage est interprété par Paul Rudd à partir du film Ant-Man (2015), tandis que les rôles récurrents de son mentor, le scientifique Hank Pym et de sa fille Hope van Dyne sont respectivement tenus par Michael Douglas et Evangeline Lilly.

Biographie des personnagesModifier

Henry PymModifier

 
Cosplay de Hank Pym vêtu de son costume d'Homme-fourmi.
Article détaillé : Henry Pym.

Le docteur Henry Pym, dit « Hank » Pym, est le premier Homme-fourmi et l'un des membres fondateurs de l'équipe de super-héros les Vengeurs. Il est le créateur des « particules Pym » qui permettent, en les utilisant avec un gaz, de rétrécir ou de grandir. Hank Pym est aussi le créateur du robot Ultron.

Grâce à son gaz rétrécissant, Hank Pym peut réduire sa taille pour atteindre celle d'une fourmi. Il est aussi équipé d'un casque de sa propre invention doté d'antennes qui lui permet de contrôler les fourmis.

Il partagera sa découverte avec sa petite amie, Janet Van Dyne, qui deviendra plus tard sa partenaire sous le nom de la Guêpe pour lutter contre le crime.

Son cerveau semble avoir subi des dommages à cause du gaz rétrécissant. Il abandonne ensuite son identité d'Homme-fourmi pour devenir Giant-Man, Goliath ou encore Yellowjacket.

Scott LangModifier

Article détaillé : Scott Lang.

Scott Edward Lang est un voleur repenti a été membre des Vengeurs et des Quatre Fantastiques.

Afin de sauver sa fille, il commet un cambriolage et s'empare des containers de gaz rétrécissant et du costume d'Henry Pym, le premier Homme-fourmi. Après avoir vérifié que Lang en fera bon usage, Hank Pym lui donne sa permission de les garder et de les utiliser[1].

Eric O'GradyModifier

Article détaillé : Eric O'Grady.

Eric O'Grady apparaît à la suite de la série intitulée The Irredeemable Ant-Man écrite par Robert Kirkman et dessinée par Phil Hester, où est mis en scène celui qui deviendra le troisième Homme-fourmi.

Pouvoirs, capacités et équipementModifier

CapacitésModifier

Hank Pym est l’un des plus grands biochimistes au monde. Il possède également une expertise dans de nombreux autres domaines scientifiques, notamment en robotique, bio-ingénierie, entomologie et dans la physique quantique[2].

Scott Lang est un brillant électronicien, particulièrement spécialisé dans les systèmes de sécurité. Pendant le temps où il travailla chez Stark International, il conçut les système de sécurité de l’entreprise, ainsi qu'à une époque ceux du manoir des Vengeurs[1],[3].

Pouvoirs et équipementModifier

Grâce au particules subatomiques découvertes par Hank Pym (les « particules Pym »), stockées dans des tubes portés à la ceinture du costume de l'Homme-fourmi et protégées par un champ magnétique, celui-ci peut réduire sa taille jusqu’à atteindre celle d’une fourmi[1],[3].

  • La nature, l’origine et le fonctionnement précis des particules Pym n’ont pour le moment pas encore été établies clairement. Initialement, Hank Pym respirait un gaz ou buvait un sérum contenant ces particules. Après inhalation ou ingestion de ces particules, celles-ci interagissaient avec le champ électrique de son cerveau, créant un nouveau champ qui réduisait alors sa taille[2].
  • Si Pym rétrécissait jusqu’à une taille de 3,8 mm, il pouvait néanmoins se réduire encore plus, ou adopter n’importe quelle taille entre sa taille ordinaire et celle de 3,8 mm[2].
  • Lors de sa réduction de taille, une partie de sa masse est « projetée » dans une autre dimension, via un portail interdimensionnel ouvert automatiquement après l'utilisation des particules Pym. En retrouvant sa taille normale, cette masse réintègre la dimension terrestre par un processus inverse, activé par l’inhalation d’un autre gaz ou sérum, qui contient une autre forme de particules[2].
  • Du fait que sa masse reste liée à son corps, même de manière extradimensionnelle, l'Homme-fourmi conserve sa force normale même quand il est réduit à une taille minuscule[2].
  • Il peut aussi réduire sa taille jusqu’à un niveau inframicroscopique (qui est trop petit pour pouvoir être observé au microscope optique) ; lorsque plus de 99,99 % de sa masse est projetée dans une autre dimension, Hank Pym est lui-même projeté dans un univers subatomique, également appelé « Microvers », accessible uniquement par un processus de réduction de taille[2].

Quand les tubes du costume de l'Homme-fourmi sont ouverts, les particules Pym, comprimées, deviennent visibles et se déploient sous la forme d’un gaz qui, une fois respiré, réduit ou accroît la taille de l'Homme-fourmi. Une exposition trop fréquente à ce gaz est cependant néfaste pour un individu, comme ce fut le cas pour Hank Pym, dont le cerveau semble avoir subi d'irréparables dommages[1],[3].

L'Homme-fourmi porte un casque cybernétique conçu par le docteur Henry Pym et qui lui permet de communiquer avec les fourmis[1],[3].

  • Le casque peut émettre une onde radio dans un rayon d'environ un kilomètre et demi, selon les matériaux présents autour de lui.
  • Le casque dispose également un système d'amplification sonore, et qui modifie également la fréquence de la voix, ce qui permet à l'Homme-fourmi d'être entendu des humains de taille normale, malgré sa taille réduite.

Pour se déplacer d'un endroit à un autre, l'Homme-Fourmi se sert de fourmis ailées comme montures[1],[3].

Apparitions dans d’autres médiasModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

CinémaModifier

 
Costume de Ant-Man dans les films de l'univers cinématographique Marvel.

En 2015 sort Ant-Man de Peyton Reed, 12e film de l'univers cinématographique Marvel[4]. Paul Rudd interprète le rôle de Scott Lang et Michael Douglas celui du scientifique Hank Pym[5].

Paul Rudd apparaît à nouveau dans Captain America: Civil War (2016), Ant-Man et la Guêpe (2018) et Avengers: Endgame (2019).

TélévisionModifier

Dès 2010, le personnage apparaît dans un épisode de la série d'animation Avengers : L'Équipe des super-héros.

En 2014, le personnage apparaît dans la saison 2 de la série d'animation Avengers Rassemblement et la saison 3 d'Ultimate Spider-Man.

Jeux vidéoModifier

En 2013, le personnage apparaît dans Lego Marvel Super Heroes.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g et h Fiche de « Ant-Man (L'Homme-Fourmi) », comics-lug.com (consulté le 19 mai 2019).
  2. a b c d e f g h i j k l m n o et p « Encylopédie - Giant-Man (Pym) », marvel-world.com (consulté le 19 mai 2019).
  3. a b c d e f g h i j k l m et n « Encyclopédie - Ant-Man (Lang) », marvel-world.com (consulté le 19 mai 2019).
  4. « Ant-Man a enfin trouvé son réalisateur ! », sur Allociné.fr, .
  5. (en) « Michael Douglas Joins Marvel's Ant-Man As Hank Pym », comicbookmovie.com, 13 janvier 2014.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Marc-Olivier Frisch, « Ant-Man », dans M. Keith Booker (dir.), Encyclopedia of Comic Books and Graphic Novels, Santa Barbara, Grenwood, , xxii-xix-763 p. (ISBN 9780313357466), p. 31-32.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier