Hockey Club de Caen

club français de hockey sur glace

Le Hockey Club de Caen est un club français de hockey sur glace fondé en 1968 qui évolue en Division 1, le deuxième échelon national français après la ligue Magnus.

Hockey Club de Caen
Description de l'image Drakkars de Caen (logo).svg.
Fondation 1968
Siège Rue Jean-de-la-Varende
14000 Caen
Patinoire (aréna) Patinoire de Caen la mer
(1 498 places)
Couleurs Rouge et bleu marine a bandes blanches
           
Ligue Division 1
Capitaine Pierre-Antoine Devin
Capitaines adjoints Rémi Colotti
Andre Menard
Entraîneur-chef Luc Chauvel
Président Christophe Lanes
Site web hockeyclubcaen.com

Anciennement surnommés les Léopards, les joueurs sont depuis 2001 connus comme les Drakkars de Caen. Luc Chauvel en est l'entraîneur depuis 2012.

HistoriqueModifier

Des débuts prometteursModifier

Le Hockey Club de Caen naît en 1968. En 1976, le club monte pour la première fois de son histoire en National B (2d échelon national) et réalise l’exploit de parvenir en finale de la coupe de France. L'équipe normande s'incline lors de cette finale contre les Aigles de Saint Gervais.

En 1977, l'équipe senior accède au plus haut niveau du hockey sur glace français (Nationale A) à la suite d'une série de matchs de barrages contre Tours, Briançon et Lyon, à Orléans[1]. L'apprentissage est rude et le H.C.C. doit se contenter de la 10e place. Dernier du championnat, le club est logiquement relégué en Nationale B.

L'équipe fanion remporte le titre de champion de France de Nationale B en 1979 après 17 victoires en 18 matchs, et accède à nouveau à la Nationale A au terme d’une série de matchs de barrage contre Gap, Villard-de-Lans, Croix et les Français volants de Paris[2]. Cette fois les Caennais parviennent à se maintenir en terminant 6e de la saison 1979-1980, ce qui les qualifie pour la poule finale.

L'incapacité à se maintenir dans l'éliteModifier

En 1982, le club caennais est relégué mais fait son retour dès la saison suivante. Rebelote en 1984, mais le club est repêché à la suite du dépôt de bilan d'Épinal (qui ne l'avait devancé en poule de promotion/relégation qu'à la différence de buts), et en 1985. Cette fois le club tarde à remonter en Nationale 1A, réduite de douze à dix équipes en 1986-1987. C'est chose faite pour la saison 1989-1990. Si l'équipe remporte le trophée Marcel-Claret, récompensant le meilleur esprit sportif, elle termine largement dernière et retrouve le 2e échelon, rebaptisé « Division 1 ».

En 1992, le club, qui accuse un déficit de 1,25 million de francs, dépose le bilan[3]. Il se trouve cependant repêché en Nationale 2, sorte de 4e division[4] dont il termine à la 2e place, seulement devancé par Brest, qui monte alors un club très ambitieux[5]. En 1994, le club remporte la Nationale 2 après un duel particulièrement serré avec Cherbourg et se trouve promu en… Nationale 1B.

Le chant du cygne des LéopardsModifier

En 1998, Caen est finalement champion de Nationale 1 (l'ancienne Nationale 1B) en battant Nantes en finale et gagne son billet pour le premier niveau du hockey français, renommé « Ligue Élite »[6]. En 1999, les Caennais terminent à la 6e place de la saison régulière.

Vice-champion de France et vainqueur de la Coupe de France 2000Modifier

 
Les Léopards de Caen remportent la Coupe de France en 2000.

La saison 1999-2000 est la plus faste pour les Caennais. L’équipe a alors une forte connotation finlandaise[7] par son entraîneur Heikki Leime, son gardien Juha Virenius, ses défenseurs Ari Lehmusvuori, Jukka Ollila, Kai Rautio et ses attaquants Jouni Lahtinen, Ville Mikkonen et Mika Paananen.

Le club termine à la 2e place de la saison régulière, dominée de justesse par les Flammes bleues de Reims.

Vainqueur en play-offs des Lions de Lyon puis des Dragons de Rouen (au bout d'une séance de tirs de fusillade après le 5e et dernier match), les Léopards de Caen s'inclinent en finale en match aller-retour face aux Flammes bleues de Reims avec une défaite à Caen (1-3) puis une victoire à Reims (0-1)[8].

Le HCC remporte cependant cette même saison son premier titre national : la coupe de France après fait tomber les Dragons de Rouen en finale (4-1, buts de Jean-Christophe Filippin, Rodolphe Garnier, Jason Melong et Jouni Lahtinen).

Grâce à cette victoire, Caen accède pour la première fois de son histoire à la Coupe d'Europe lors de la saison 2000-2001. Facile vainqueur des Néerlandais de Nimègue et des Espagnols de Saint-Sébastien, les Caennais sont éliminés par les Danois d'Herning. En championnat le club normand termine à une plus modeste 8e place[9], et se voit à l'intersaison forcé d'abandonner sa place pour des raisons financières[10].

La reconstruction des DrakkarsModifier

En 2001 Caen doit repartir en Division 3, et l'équipe est rebaptisée Drakkars[11]. Le club est promu en D2 pour sa première saison, puis en D1 l'année suivante après un barrage victorieux face à Valence[12]. Lors de la saison 2004-2005, les Drakkars sont vice-champions de D1 et remportent leurs matchs-barrage contre l'équipe de Clermont-Ferrand. Après quatre ans dans les divisions inférieures ils renouent avec le haut niveau, devenu « Ligue Magnus ».

L'aventure dure trois saisons : en 2006, Caen, qui bénéficie de l'éclosion de Damien Fleury, vainqueur du trophée Jean-Pierre-Graff récompensant le meilleur jeune du championnat, est 12e sur 14 ; en 2007, 11e ; en 2008, 14e et relégué après un barrage de maintien perdu de justesse face à Chamonix. La saison suivante, Caen repart de plus belle et termine vice-champion de D1, seulement devancé par Gap. L'année suivante, en , Caen domine la saison régulière de Division 1 et retrouve sa place en Ligue Magnus en battant Brest en finale.

Depuis le club caennais lutte pour son maintien : en 2011 il termine 13e et remporte le barrage de maintien face à l'Avalanche Mont-Blanc (3 matchs à 1), en 2012 12e avec neuf victoires en 26 rencontres. En 2013 et 2014, les Drakkars terminent 14e et derniers de la poule régulière mais parviennent à se sauver en barrage de maintien, respectivement contre Mulhouse (3 matchs à 0) et Brest (4 matchs à 3), les deux promus.

La saison 2014-2015 débute difficilement avec les blessures de plusieurs joueurs « cadres » mais l'arrivée de deux nouveaux joueurs et le retour des blessés permet à l'équipe de garder espoir de jouer les séries.

Modifier


PalmarèsModifier

Coupe MagnusModifier

Le détail des finales jouées est présenté dans le tableau ci-dessous :

Saison Adversaire Résultat Vainqueur Commentaire
1999-2000 Flammes bleues de Reims Défaite à Caen 1-3
Victoire à Reims 0-1
Flammes bleues de Reims Finale en match aller-retour[13]

Compétitions nationalesModifier

Hockey majeurModifier

Hockey mineurModifier

  • Championnat de France U18 excellence : Champion en 2003

Prix et récompenses de la Ligue MagnusModifier

Trophée Jean-Pierre-Graff

Il récompense le meilleur espoir de la saison et a été décerné la première fois en 1981.

ÉquipeModifier

Effectif 2021-2022[14]
No NomNat. PositionArrivée
+030, Heduit , DorianDorian Heduit   Gardien de but 2019 - Gothiques d'Amiens U20
+031, Cagigos , CharlotteCharlotte Cagigos   Gardien de but Formé au club
+033, Quemener , RonanRonan Quemener   Gardien de but 2019 - Aalborg Pirates
Duquenne , ValentinValentin Duquenne   Gardien de but Prêt - Dragons de Rouen
+003, Janil , JonathanJonathan Janil - A   Défenseur 2020 - Boxers de Bordeaux
+013, Leucht , GuillaumeGuillaume Leucht     Défenseur 2020 - Eisbären Berlin U20
+016, Jacquier , TanguiTangui Jacquier   Défenseur Formé au club
+021, Salve , YoanYoan Salve   Défenseur Prêt - Dragons de Rouen
+022, Cerkovnik , GašperGašper Cerkovnik   Défenseur 2018 - Pionniers de Chamonix Mont-Blanc
+026, Alvarez , MarcoMarco Alvarez   Défenseur Formé au club
+029, Nassivet , PaulPaul Nassivet   Défenseur 2021 - Ducs d'Angers U20
+058, Marttinen , JyriJyri Marttinen   Défenseur 2021 - GKS Katowice
+098, Alvarez , EmmanuelEmmanuel Alvarez   Défenseur 2018 - Ducs d'Angers
+007, Maheut , AdamAdam Maheut   Attaquant Formé au club
+009, Lorcher , KevinKevin Lorcher   Ailier 2021 - Jokers de Cergy-Pontoise
+010, Hacala , LucasLucas Hacala   Attaquant Formé au club
+012, Benoit , LoupLoup Benoit   Attaquant 2018 - Étoile noire de Strasbourg
+014, Chamberland, FélixFélix Chamberland   Ailier 2017 - Diables rouges de Briançon
+018, Leborgne , KaylianKaylian Leborgne   Attaquant Prêt - Dragons de Rouen
+019, Devin , Pierre-AntoinePierre-Antoine Devin C   Ailier 2018 - Gamyo Épinal
+020, Chauvel , RaphaëlRaphaël Chauvel   Attaquant Formé au club
+024, Chauvel , PierrePierre Chauvel   Attaquant Formé au club
+045, Cagigos , MariusMarius Cagigos   Attaquant 2020 - Vipers de Montpellier
+067, Virtanen , MikkoMikko Virtanen   Centre 2021 - Gladiators HT
+071, Tassery , KévinKévin Tassery   Ailier 2021 - Remparts de Tours
+072, Menard , AndreAndre Menard - A     Attaquant 2015 - Coqs de Courbevoie
+080, Prosvic , JaroslavJaroslav Prosvic   Attaquant 2017 - Diables rouges de Briançon

Entraîneur : Luc Chauvel  

Les supportersModifier

Deux clubs de supporters encouragent les Drakkars de Caen. Il s'agit du KOP des Drakkars de Caen[15] et des Fanatics de Caen.

Notes et référencesModifier

  1. Barrage de promotion/relégation 1977, passionhockey.com
  2. Barrage de promotion/relégation 1979, passionhockey.com
  3. N1 Championnat de France 1991/92, passionhockey.com
  4. La Nationale 1 de 1992-1993 est divisé en trois poules A, B et C, qui ne comptent au total que 16 clubs
  5. Championnat de France 1992/93 N2A Poules finales, passionhockey.com
  6. Championnat de France 1998 play-offs de Nationale 1, passionhockey.com
  7. « Caen 1999-2000 », sur www.eliteprospects.com
  8. « Match retour de la finale du championnat de France 2000 » (consulté le )
  9. Championnat de France 2000/01 : Elite, passionhockey.com
  10. Bilan de l'Elite 2001-02, passionhockey.com
  11. Historique - Caen, hockeyfrance.com
  12. Valence - Caen (26 avril 2003), passionhockey.com
  13. « Championnat de France 2000 » (consulté le )
  14. « Caen 2021-2022 », sur eliteprospects.com
  15. kop-des-drakkars.fr Site du KOP des Drakkars de Caen

Lien externeModifier