Hicham Naciri

Hicham Naciri est un avocat marocain.

BiographieModifier

Il est le fils du bâtonnier et ancien ministre de la justice marocain Mohammed Taieb Naciri[1].

Après une scolarité au lycée francais Lyautey de Casablanca, il fait ses études à Montpellier d'ou il en ressort titulaire d'un diplôme de juriste en conseil d'entreprise en 1994. Il entame en France une carrière d'avocat d'affaires en débutant aux cabinets Gide Loyrette Nouel et Norton Rose.

De retour au Maroc en 2000, il reprend par la suite le cabinet familial Naciri & Associés qui s'associe ensuite à Gide Loyrette Nouel, puis à Allen & Overy[2].

Il est cité par la magazine Jeune Afrique comme étant l'un des avocats les plus influents en Afrique[3].

Dossiers médiatiquesModifier

  • Rachat de la Centrale Laitière par Danone.
  • Il est l'avocat attitré du royaume marocain, il a notamment été un intermédiaire dans l'affaire du chantage[non neutre][4].
  • Il est le conseiller du groupe Renault-Nissan pour l'installation de l'usine à Tanger.

Il est l'avocat de grands patrons à l'instar d'Othman Benjelloun, Moulay Hafid Elalalmy et Mohamed Benchaaboun.

RéférencesModifier

  1. « Hicham Naciri, le droit de père en fils – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 29 septembre 2020)
  2. « Hicham Naciri », sur Grands Avocats (consulté le 29 septembre 2020)
  3. « Les 50 Africains les plus influents – 17. Hicham Naciri – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 30 septembre 2020)
  4. « Maroc : qui est Hicham Naciri, l’homme qui a négocié avec les deux journalistes français ? », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 29 septembre 2020)