Hewlett-Packard Enterprise

Hewlett-Packard Enterprise
logo de Hewlett-Packard Enterprise

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Remplace Hewlett-PackardVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action New York Stock Exchange (HPE)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social San JoséVoir et modifier les données sur Wikidata
Direction Antonio Neri (en) (depuis le )[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Dodge & Cox (en) (15 pourcentage)[1], The Vanguard Group (6,92 pourcentage)[1], PRIMECAP Management Company (d) (6,61 pourcentage)[1], BlackRock (6,9 pourcentage)[1] et Hotchkis & Wiley Capital Management (d) (5,38 pourcentage)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Technologie de l'information et Classification internationale type des industriesVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits Superordinateur, Serveur de stockage en réseau, réseau de stockage SAN, équipement d'interconnexion de réseau informatique et cloud computingVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Hewlett-Packard Japan (d), HP Enterprise Services (en) et 3PAR
Effectif 60 000 ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.hpe.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Capitalisation 27 800 000 000 de dollar américain ()[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Chiffre d'affaires 30 852 000 000 de dollar américain ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net 1 908 000 000 de dollar américain ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata

Hewlett Packard Enterprise est une entreprise américaine issue de la scission en de la société Hewlett-Packard. Elle regroupe les activités de cette dernière dans les serveurs, le réseau, le stockage, les logiciels et les services aux entreprises.

HistoireModifier

En , Hewlett-Packard annonce la scission de ses activités entre d'une part ses activités d'assembleurs de PC et de fabricants d'imprimantes sous le nom de HP Inc. et d'autre part ses activités dans les serveurs et dans les services informatiques sous le nom de Hewlett Packard Enterprise. HP annonce en parallèle la suppression de 5 000 postes[4].

En , acquisition de la société Aruba Network pour 2,7 milliards de dollars[5].

En , la firme annonce la suppression de 25 000 à 30 000 postes dans sa division de services aux entreprises[6].

La séparation entre Hewlett-Packard et Hewlett Packard Enterprise est effective au . Seuls les revenus liés aux activités de serveurs et stockage ont progressé, alors que ceux provenant des PC et imprimantes ont baissé de 14%[7].

Depuis 2016Modifier

En , HP Enterprise vend sa participation dans Mphasis (en), une entreprise indienne, à Blackstone pour 1,1 milliard de dollars US[8],[9].

Le Hewlett-Packard Enterprise annonce son rapprochement avec Computer Sciences Corporation (CSC)[10]. HP Enterprise fusionne ses activités de conseil aux entreprises avec la société CSC, dans une transaction d'une valeur estimée à 8,5 milliards US$. Ces activités fusionnées représentent 37 % des activités de HP Enterprise pour un chiffre d'affaires de 4,7 milliards de dollars, pour environ 100 000 employés. HP Enterprise détiendra 50 % des actions de la nouvelle entité[11],[8], DXC Technology.

En , HP Enterprise acquiert la société SGI, spécialisée dans les serveurs haute performance, pour un montant de 275 millions de dollars[12].

En , HP Enterprise annonce la fusion d'une partie de ses activités dans les logiciels avec Micro Focus dans une transaction de 8,8 milliards de dollars. La transaction est constituée d'un paiement de 2,5 milliards de dollars par Micro Focus à HP Enterprise et une prise de participation de 49,9 % pour les actionnaires de Micro Focus, contre 50.1% pour HPE, de la nouvelle entité qui gardera pour nom celui de Micro Focus[13].

En , HP Enterprise acquiert SimpliVity (en), spécialisée dans le cloud, pour 650 millions de dollars[14].

En , HP Enterprise annonce l'acquisition de Nimble Storage (en), entreprise de 1 200 employés, spécialisée dans le stockage flash, pour 1,09 milliard de dollars[14],[15]. HP Enterprise a également fait l'acquisition de Niara (en)[16], Cloud Cruiser (en)[17] et Silicon Graphics[18].

Le Meg Whitman annonce sa démission du poste de PDG de l'entreprise, démission qui sera effective le [19]. Antonio Neri est choisi pour lui succéder.[20].

En , HP Enterprise annonce l'acquisition de Cray, spécialisée dans les superordinateurs, pour 1,3 milliard de dollars[21]. Il s'agit de la quatorzième acquisition ciblée de HPE depuis 2015[22].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f Proxy Statement, (SEC filing) 
  2. a b et c « https://investors.hpe.com/financial/proxy-2019/interactive/10k/images/HPE-10K2018.pdf »
  3. « https://www.reuters.com/finance/stocks/overview?symbol=HPE »
  4. (en) Supantha Mukherjee et Edwin Chan, Hewlett-Packard to split into two public companies, lay off 5000, Reuters,
  5. HP rachète Aruba Networks pour 2,7 milliards de dollars}, sur lemondeinformatique.fr du 2 mars 2015, consulté le 9 novembre 2016
  6. « Hewlett-Packard pourrait supprimer jusqu'à 30000 postes », sur boursorama.com, (consulté le 16 septembre 2015).
  7. Résultats HP - HPE rassure, HP Inc. inquiète, site silicon.fr du 25 novembre 2015
  8. a et b Stéphane Lauer,HP Enterprise scinde ses services aux entreprises pour les fusionner avec Computer Sciences, Le Monde,
  9. (en) « Tech Mahindra leads race to buy Mphasis », sur Times of India (consulté le 3 février 2018)
  10. (en)[PDF]Hewlett Packard Enterprise Announces Plans for Tax-Free Spin-Off and Merger of Enterprise Services Business with CSC, sur le site hpe.com du 24 mai 2016, consulté le 31 mai 2016.
  11. HPE se scinde en deux à nouveau, Les Échos, 25 mai 2016
  12. « HPE avale SGI pour 275 M$ en ciblant big data et HPC - Le Monde Informatique », sur LeMondeInformatique (consulté le 5 juin 2019)
  13. (en) Paul Sandle et Liana B. Baker, HP Enterprise strikes $8.8 billion deal with Micro Focus for software assets, sur reuters.com, 8 septembre 2016
  14. a et b HPE to buy Nimble Storage for $1.09 billion in hybrid IT push, Reuters, 7 mars 2017
  15. HP Enterprise achète Flash, Le Figaro, 7 mars 2017
  16. (en)HPE Acquires Niara to Enhance Security at the Intelligent Edge, sur hpe.com du , consulté le 8 novembre 2017
  17. (en)HPE to Acquire Cloud Cruiser to Bolster Consumption-Based IT for Customers, sur hpe.com du 23 janvier 2017, consulté le 8 novemebre 2017
  18. (en)Hewlett Packard Enterprise to Buy Silicon Graphics for $275 Million, sur wsj.com du 11 aout 2016, consulté le 8 novembre 2017
  19. La directrice générale de HPE, Meg Whitman, démissionnera début 2018, sur zdnet.fr du 22 novembre 2017, consulté le 22 novembre 2017
  20. Meg Whitman démissionne, Antonio Neri la remplace à la tête de Hewlett Packard Enterprise, sur usinenouvelle.com du 22 novembre 2017, consulté le 3 juillet 2018
  21. « Hewlett Packard Enterprise to buy supercomputer maker Cray in $1.30 billion deal », sur Reuters,
  22. « HPE rachète Cray et se propulse en tête de la course aux supercalculateurs exaflopiques - Informatique », L'Usine Nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le 5 juin 2019)

Articles connexesModifier