Hermann Baranowski

politicienne allemande
Hermann Baranowski
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Membre de

Hermann Baranowski, né le à Schwerin et mort le à Aue, est un officier SS allemand et commandant de camp de concentration.

BiographieModifier

Né d'un père ouvrier dans une brasserie, Baranowski s'engage à 16 ans comme mousse dans la marine impériale. Il est promu officier marinier (Deckoffizier) en 1912. Il se marie la même année. Le couple aura un fils en 1913 et une fille, Charlotte, en 1915. Cette dernière épousera en 1936 Paul Werner Hoppe, futur commandant de Stutthof.

Pendant la Première Guerre mondiale, Baranowski est affecté à l'État major de la 1re escadre navale. Il reçoit la Croix de fer de 2e classe. Après la guerre, Baranowski sert dans la 9e demi-flottille de chasseurs de mines. Le , il accède au rang d'officier, au grade de Leutnant zur See (enseigne de vaisseau) avant d'être mis en congé, en raison de la réduction des forces armées faisant suite au traité de Versailles.

Le retour à la vie civile est difficile. Baranowski trouve d'abord un emploi au bureau de Kiel d'une entreprise de métallurgie, et plus tard à Hambourg dans une épicerie.

Baranowski voit Hitler pour la première fois en 1930, lors d'une manifestation à Hambourg. Il adhère au NSDAP le (membre no 345 321) et à la SS en (membre no 24 009). Il est promu à plusieurs reprises. Une évaluation du indique : « Un peu non-conformiste, mais absolument fiable et fidèle. Un père pour sa Sturmbann (formation de combat) ». Standartenführer de la 4e SS-Standarte à Altona, il est remplacé le , peut-être à la suite d'un conflit personnel.

Baranowski est alors reclassé dans le corps des gardiens de camps, les unités SS à tête de mort (SS-Totenkopfverbände) et nommé commandant du camp de concentration de Lichtenburg en avril 1936. Il y a alors des frictions entre Baranowski et ses gardes SS. Theodor Eicke, l'inspecteur des camps de concentration, jugeait de Baranowski: « Son ambition exagérée est la cause de différends avec la troupe SS. Compte tenu de son ambition pathologique, lui donner des instructions est inutile. Sa bonne volonté ne peut être niée, mais il ne possède pas le tact nécessaire ».

Le , il est nommé Schutzhaftlagerführer au camp de Dachau. À ce poste, Baranowski n'a plus de contact avec la troupe des gardes. Il est responsable de l'activité du camp, des conditions de détention, des appels et de la discipline. Baranowski rejoint le camp de Sachsenhausen le en qualité de Schutzhaftlagerführer, puis de commandant à compter de . Il est remplacé en par Walter Eisfeld. Il décède en , de maladie.

Grades de Baranowski [1]
Date Rang
SS-Untersturmführer
SS-Hauptsturmführer
SS-Sturmbannführer
SS-Obersturmbannführer
SS-Standartenführer
SS-Oberführer

OuvragesModifier

(de) Johannes Tuchel, Konzentrationslager. Band 39 von Konzentrationslager: Organisationsgeschichte und Funktion der Inspektion der Konzentrationslager 1934-1938, H. Boldt, Boppard am Rhein, (ISBN 978-3764619022)

Notes et référencesModifier

  1. Tuchel 1991, p. 371

Liens externesModifier

  Image externe
  Portrait d'Hermann Baranowski