Henry Seymour (Lord Beauchamp)

aristocrate anglais

Henry Seymour, Lord Beauchamp (c. 1626 – ) est un noble anglais, troisième fils de William Seymour (2e duc de Somerset)[1].

Henry Seymour
Biographie
Naissance
Décès
Père
Mère
Frances Devereux (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
John Seymour
Jane Seymour (d)
Frances Seymour (en)
Mary Seymour (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
William Seymour
Elizabeth Seymour (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Conflit

BiographieModifier

Il a deux frères aînés, mais ils sont tous deux morts célibataires, de sorte que, en 1646, lorsqu'il a environ vingt ans, Henry devient l'héritier de son père et prend son titre de courtoisie de Lord Beauchamp.

Le , il épouse Marie Capell à Hadham Parva dans le Hertfordshire; ils ont un fils et une fille. Comme son père, il est un Cavalier, il est emprisonné dans la Tour de Londres au cours du Commonwealth, du au , avant d'être libéré contre 10 000 livres sterling d'amende. Il est mort le , et est enterré à Bedwyn Magna le .

Sa veuve épouse en 1657 Lord Herbert, créé plus tard 1er duc de Beaufort.

Ses enfants:

  • William Seymour (3e duc de Somerset) (1654-1671)
  • Lady Elizabeth Seymour (c. 1655 – 1697); elle obtient le rang de fille d'un duc, le , et épouse Thomas Bruce (2e comte d'Ailesbury), le . A la mort de son frère sans descendance, elle est l'héritière de Tottenham et de la forêt de Savernake, dans le Wiltshire, et elle est également devenue héritière de la lignée de la princesse Marie Tudor, à travers les familles Grey et Brandon[2],[3].

RéférencesModifier

  1. The Complete Peerage, vol. 12, 1953, "Somerset", p. 74.
  2. The Complete Peerage, vol. 1, 1910, "Ailesbury", pp. 59-60.
  3. Molly McClain, "Harsh and Unjust Slanders": The Duchess of Beaufort and her Daughter Quarrel over the Seymour Estate," Wiltshire Archaeological & Natural History Magazine, 96 (2003): 98-110