Ouvrir le menu principal
Ne pas confondre avec Henri Magnan (de) (1831-1872), un géologue français.
Henry Magnan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Henry Magnan, né à Vizille en Isère en 1919 et mort à Paris en 1965, est un poète, journaliste et chroniqueur français.

Sommaire

BiographieModifier

Après des études de lettres et de philosophie, il débute comme chroniqueur politique ou judiciaire (notamment lors du procès du Docteur Petiot) et critique de cinéma au journal Le Monde en 1946, puis à Combat (sous le pseudonyme de Palinure), à Carrefour, La Bataille, et publie des articles dans Les Cahiers du cinéma[1]. Il réalise aussi de grands reportages, à Auschwitz, en Argentine[2]...

On lui doit la découverte de Serge Gainsbourg à la suite de l'article paru sur deux colonnes dans Combat le 3 mai 1958, soit six mois avant la sortie de son premier album 25 cm Du chant à la une ![3] Dans Le Canard enchaîné du 2 avril 1958, Henry Magnan fut aussi le premier à publier une critique sur le tour de chant de Barbara au cabaret L'Ecluse[4].

Il est également l'auteur de nouvelles, à la radio et dans la presse et à la télévision.

Il était l'époux de la cinéaste Yannick Bellon avec laquelle il a collaboré sur plusieurs films, notamment Varsovie...quand même, un documentaire dont le texte était lu par Maria Casarès[5].

Ayant sombré dans l'alcoolisme, Henry Magnan se suicida. Emil Cioran relate le fait dans son Journal, à la date du 3 juillet 1965. Sa veuve Yannick Bellon évoqua cette fin tragique dans son film Quelque part quelqu'un, le couple étant interprété par sa sœur Loleh Bellon et par Roland Dubillard.

FilmographieModifier

BibliographieModifier

  • Annuaire biographique du cinéma et de la télévision en France, Contact organisation, éditions 1953-54 et 1957.

Notes et référencesModifier

  1. Annuaire biographique du cinéma, édition 1953, page 479
  2. Souvenirs de Yannick Bellon
  3. Cité par Gilles Verlant sur le site www.gillesverlant.com
  4. David Fontaine, « Barbara et le palimède », Le canard enchaîné,‎ , p. 5
  5. L'Avant-scène cinéma n°520, Le Pianiste de Roman Polanski, mars 2003, page 24