Henry Dillon (11e vicomte Dillon)

Henry Dillon, 11e vicomte Dillon de Costello-Gallen (1705 – 1787) est un pair Irlandais.

Henry Dillon
Titre de noblesse
Vicomte
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Mère
Christina Sheldon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Charlotte Lee (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Charles Dillon
Charlotte Dillon (d)
Arthur Dillon
Frances Dillon (d)
Henry Dillon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Son père Arthur Dillon (1670-1733) est l'un des fils de Theobald Dillon (7e vicomte Dillon), qui est colonel et fondateur du régiment de Dillon en 1688. En 1711, Arthur est créé comte Dillon en France, et comte de Dillon en 1721, par le "Vieux Prétendant" Jacques François Stuart (reconnu par les Jacobites en tant que "Roi Jacques III et VIII"). Sa mère Catherine est une fille de Ralph Sheldon, qui sert en tant que demoiselle d'honneur de la reine Marie de Modène, épouse de Jacques II.

Dillon sert dans l'armée française, en tant que colonel dans le Régiment de Dillon[1]. En 1767, il adopte l'Anglicanisme, pour régulariser sa position en Angleterre.

La familleModifier

Le il épouse Lady Charlotte Lee, l'aînée des enfants de George Lee (2e comte de Lichfield). Elle est l'arrière-petite-fille de Charles II et Barbara Palmer. Charlotte Lee hérite de son oncle Robert Lee (4e comte de Lichfield), quand il meurt sans enfants en 1776. Par conséquent, Lord Dillon est marié à l'héritière de Sir Henry Lee, qui a construit l'original Lodge dans la forêt de Wychwood dans l'Oxfordshire. De sa mère, Charles Dillon-Lee, leur fils, hérite de Ditchley , mais pas du titre de comte de Lichfield. Ditchley est resté dans la famille des vicomtes de Dillon jusqu'en 1934.

DescendanceModifier

Ils ont :

  • Charles (); son successeur.
  • Frances (1747 - ), mariée à Sir William Jerningham, 6e Baronnet, 7e baron Stafford
  • Arthur () un général français qui a été guillotiné. Cet officier est le père, par sa seconde épouse, de Madame Bertrand (qui a épousé le Général Bertrand), tant célébrée pour son dévouement à l'Empereur Napoléon.
  • Laura (née c. 1753)
  • Charlotte (); mariée à Valentine Browne, 1er comte de Kenmare (1754-1812)
  • Theobald (né c. 1757), comte
  • Henry () lieutenant-colonel.

RéférencesModifier

  1. John Debrett, Debrett's Peerage of England, Scotland, and Ireland. [Another], (lire en ligne), p. 748