Henry Bayle

diplomate français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bayle.
Ne pas confondre avec Henri Beyle (vrai nom de Stendhal)

Henry Bayle, né le à Sainte-Adresse (Seine-Inférieure) et mort le à Paris[1], est un diplomate français.

BiographieModifier

Ancien élève de l’École normale supérieure, licencié lettres, diplômé d’études supérieures, il fut finalement admis au concours d’entrée dans les carrières diplomatique et consulaire le (3e/6).

Fils d’Auguste Bayle, transitaire, et de Marguerite Bricka.

Marié à Nicoletta La Torre avec qui il eut quatre enfants : Christine, Pierre, François, Béatrice. Remarié le à Jutta Hansen.

En 1972 il est interpellé par la police cubaine qui l'interroge sur le SDCE. Bayle s'en plaindra au Quai d'Orsay estimant que les règles de la bienséance diplomatique n'ont pas été respectées.

FonctionsModifier

BibliographieModifier

  • Patrick Cabanel, « Henry Bayle », in Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1 : A-C, Les Éditions de Paris Max Chaleil, Paris, 2015, p. 206 (ISBN 978-2846211901)

Notes et référencesModifier

  1. Patrick Cabanel, « Henry Bayle », in Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1 : A-C, Les Éditions de Paris Max Chaleil, Paris, 2015, p. 206 (ISBN 978-2846211901)